0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Un long silence" T02

Chronique "Un long silence" T02

Acheter sur BD Fugue
Au Pink Flamingo, Will baigne dans la luxure et la corruption. Persuadé que l’assassin de sa mère se cache dans ce luxueux bordel newyorkais, il continue de jouer les sourds muets afin de le démasquer.
Un soir, le commissaire Langstram fait irruption dans l’établissement. Il annonce la fermeture de la maison close, accuse Twining (le taulier) de corruption de fonctionnaires et le passe sévèrement à tabac.
Will se réfugie dans les beaux quartiers, chez Charly (son mentor et protecteur). Ce dernier insiste pour qu’il traque sans relâche l’auteur de l’attentat qui a coûté la vie à son frère et à la mère de Will. Cette conversation terminée, Will est partagé. Qui, au Pink Flamingo, est le coupable : Twining, le boss ? Berway, le costaud ? Henry, le pianiste ? Daryll l’agile ou les nains Greta et Gorgio ? Pris à partie par une bande de truands à la petite semaine, Will s'en sort avec quelques bosses mais il obtient une information capitale.
Mais Will est-il prêt à affronter la vérité ?


Ce deuxième album sert de conclusion à ce diptyque narrant la quête de vérité du jeune Will. Après un premier opus dans lequel Eric Stalner dressait un portrait soigné de Will, on reste un peu sur sa faim avec cet épilogue. Certes Will n’est toujours pas épargné par la vie mais, au final, on assiste à une simple vendetta sans approfondissement du personnage. Les ressorts dramatiques sont de bonnes factures mais un peu stéréotypés : Will reconnaît, d’un simple coup d’œil, que les mendiants sont des malfrats et les coups de gueules et autres menaces sont légions. On est dans un classique du genre !


La psychologie des personnages est également difficile à cerner : certains petits rôles se révèlent très importants sans que l’on sache très bien pourquoi. Peut-être aurait-il fallu plus de place au scénariste Stalner pour que le dessinateur Stalner puisse exprimer tout son génie. Car génie, il n’en manque pas ! Le dessin est fabuleux, le style neveux fait des merveilles. Les décors, tant du cabaret que du New York de la fin du XIXe siècle sont magnifiques.
Au final, Eric Stalner nous propose un album à lire mais surtout à regarder.




Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3542

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Crayonné Balle Tragique P2
Voir la fiche produit
Pack 5 Tomes dédicacés les Mystères ...
Voir la fiche produit
Les mystères de la 5e République ...
Voir la fiche produit
ghost in the shell - stand alone complex tome 4
Acheter sur BD Fugue
es (eternal sabbath) tome 3
Acheter sur BD Fugue
Pinkerton tome 2 - Dossier Lincoln - 1861
Acheter sur BD Fugue
lamontagne
ortiz Galland
Retourner en haut de page