0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Comme quand nous étions enfants

Comme quand nous étions enfants

Acheter sur BD Fugue
Comme quand nous étions enfants
 
Scénario : Jacopo Paliaga
Dessin et couleur : French Carlomagno
Traduction : Fabrice Linck
Éditions : Le long Bec

 
Pietro, scénariste d’une série à succès hollywoodienne, vit une rupture difficile. Afin de faire le point, il séjourne chez sa sœur en Italie. Il y fait la rencontre d’Alice. Malheureusement, l’amour semble avoir des raisons que la raison ignore…
Une très jolie comédie romantique qui nous ferait presque oublier que l’on n’est pas au cinéma. Un album à dévorer sur la plage.
 

Pietro avait tout pour être heureux. Mais, comme le disait son père, les mauvaises choses existent pour apprécier les bonnes choses. Il est l’heureux scénariste et créateur de la série DisGregated. Par-dessus le marché, il a rencontré sa Jane, son héroïne âme sœur, en la personne de Sophie, l'actrice principale. Si le couple semble filer le parfait amour, l'irruption de Greg, le héros mâle vient rompre cet équilibre. La rupture consommée, et afin de faire le point, Pietro rentre en Italie passer quelques jours chez Béka, sa sœur et meilleure amie. Seulement, faire le point n’est pas suffisant ! Encore faut-il réussir à tourner la page et Béka s’y emploie, poussant son frère à sortir. C'est alors qu'il fait la rencontre d'Alice, une jeune et jolie serveuse, elle aussi en rupture amoureuse, passionnée de musique et le cinéma. Ensemble, ces deux là vont faire un bout de chemin, jusqu'à ce que Sophie revienne...

« Les histoires d'amour finissent mal en général » chantait Catherine Ringer au siècle dernier. C'est en substance le message de ce Comme que nous étions enfants, une version italienne du célèbre tube. Après une rupture particulièrement difficile, Pietro va tout simplement se reconstruire. Vous allez me dire que le sujet a de nombreuses fois était utilisé tant au cinéma qu’à la télévision et même en littérature. Je ne peux pas vous donner tort et pourtant… Avec un style bien à lui, Jacopo Paliaga nous raconte cette renaissance avec subtilité et beaucoup de fraîcheur. Les rebondissements sont assez classiques mais tous tombent à point nommé et les nombreux flashbacks nous inscrivent bien dans l’esprit de Pietro. Côté dessin, le trait de French Carlomagno est bourré de charme et de sincérité. Si le trait anguleux renvoie bien à la dureté de la rupture, il confère également aux personnages énormément de charme et de caractère. Quant à la colorisation, elle se met au diapason de la narration, permettant de dissocier à merveille présent et flashback.

Comme quand nous étions enfants s’avère donc être la comédie romantique de l'été. Un album à ne surtout pas oublier, coincé entre la serviette de plage et la crème solaire.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2906

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Déracinés Tome 1 et Tome 2 ...
Voir la fiche produit
Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
louis
Tolden Terpant
Retourner en haut de page