0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Dans l'antre de la pénitence

Dans l'antre de la pénitence

Scénario :           Peter J Tomasi
Dessin :          Ian Bertram
Couleurs :          Dave Stewar
Édition :              Glénat
 
Au début du XXe siècle, la Veuve Sarah Winchester, de la célèbre famille des fabricants d’armes, passe pour une folle. Elle se lance dans la construction d’une maison démesurée. Mais le chantier est perpétuellement troublé par les désirs de la commanditaire. Malheureusement l’arrivé d’un bandit nommé William Peck risque fort de déchaîner les fantômes qui rodent autour de la veuve.
Un album qui mélange habillement histoire, fiction, horreur et critique des mœurs mis en image par le génial Ian Bertram.
 
1905. A San José, en Californie, la veuve Sarah Winchester passe pour folle. Non seulement elle a fait exhumer sa fille et son mari du cimetière Mount Hope, Connecticut, mais elle a fait traverser tout le pays aux 2 cercueils. Elle a creusé de ses propres mains les nouvelles tombes de ses êtres bien aimés. Mais surtout elle construit et déconstruit une immense maison. Elle accueille, loge et embauche tout ce que l’Ouest abrite de contrebandiers, voleurs, assassins et autres desperados. C’est ainsi que Warren Peck, vétéran et meurtrier à la solde de promoteur trouve un abri. Entre ces deux êtres que tout oppose, un lien va se tisser : le bandit et l’héritière sont hantés par les mêmes fantômes. Ces fantômes qui ont juré de se venger de la famille des fabricants d’armes. Ces fantômes qui se perdent dans la maison tant elle évolue sans arrêt. Ces fantômes qui restent bloqués à l’extérieur par le son incessant des marteaux. Dans ce territoire hostile ; la haine, le racisme et la violence réapparaissent inexorablement et les démons de Sarah risquent fort de s’en nourrir pour parvenir à leur fin.
 
Les éditions Glénat poursuivent leur collaboration avec Dark Horse Book. Dans l’antre de la pénitence regroupe six comics parus initialement aux États-Unis. Pour nous, c’est un fort bel album avec une couverture à effet soft touch composé de 6 chapitres. Après ces considérations pratiques, parlons un peu de l’histoire. Dire que Peter J Tomasi connaît les petits troubles et les grands travers de la société américaine constitue un euphémisme. Depuis presque 25 ans, il les explore à travers un nombre presque incalculable de comics. De Batman à Green Lantern en passant par la Justice League, le scénariste est un parfait connaisseur de son sujet. Il nous plonge ici dans une ancienne légende : celle de la maison Winchester. La demeure la plus hantée du pays ! Il revisite à sa sauce la construction de la bâtisse saupoudrant son récit d’une touche de folie et d’une bonne dose d’horreur. En cela, il est habilement soutenu par le trait angoissant de Ian Bertram. On savait déjà le jeune dessinateur talentueux grâce à Bowery boys, il crée ici un style tout à la fois puissant et précis, psychédélique et torturé. En se réinventant, il entre du même coup dans la cour des grands, des très grands.
Je n’oublie pas l’impressionnant travail de colorisation. Dave Stewart réussi à renforcer l’atmosphère pesante par des couleurs toujours justes : qu’il s’agisse du rouge sang omniprésent ou des spectres d’un verdâtre cadavérique.
 
Même si la maison Winchester ne jouit pas de la même réputation de ce côté de l’océan Atlantique, Dans l’antre de la pénitence ne manquera pas de satisfaire les aficionados de Wes Craven et autre Stephen King. Un album à ne surtout pas lire le soir un soir avant de se coucher.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Sweet Home dedicace 1 perso
Voir la fiche produit
dragon ball z film 09
Acheter sur BD Fugue
Catherine de Medicis
Acheter sur BD Fugue
grella
Nottingham grella
Retourner en haut de page