0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Happy Birds

Happy Birds

Scénario : Lewis Trondheim
Dessins : Hugo Piette
Édition : Delcourt
 
 
Pekko a 24 ans. Sa vie se résume à jouer à Angry Birds. Lorsque le célèbre oiseau lui propose un travail, il s’imagine à la tête des développeurs. Mais Pekko est l’objet d’une malédiction : dès qu’il est filmé, il lui arrive une catastrophe. Et chez les Angry Birds, les catastrophes, on aime ça !!
 
Pekko est un ado attardé ! A 24 ans, il passe sa vie à jouer à Angry Birds. Ni le travail, ni sa santé ni même son hygiène ne sont aussi important à ses yeux qu’Angry Birds. Le jour où il réussit à se faire embaucher chez Rovio, le développeur du jeu, il s’imagine déjà passer ses journées à vérifier qu’il n’y ait pas de bugg dans les nouveaux niveaux. Il se retrouve à la logistique du marchandising : déplacer des cartons toute la journée ! En plus, il tombe amoureux d’une secrétaire qui, elle, travaille au 4e étage. Pour ne rien arranger, un second stagiaire est embauché. Plus grand, plus fort, plus dynamique, il met la pression sur Pekko qui finit par tenter une nouvelle méthode de rangement des cartons, inspiré par son héros préféré ; avec un lance pierre ! Malheureusement, cette méthode vire à la catastrophe. Furieux, son patron le licencie mais la vidéo des exploits de Pekko fait rapidement le tour de la toile. C’est le début d’une nouvelle vie pour Pekko mais il est loin de s’en douter.
 
On connait tous les Angry Birds. Ce jeu de réflexion et de balistique où les oiseaux catapultés doivent détruire les châteaux de leurs ennemis cochons. Le phénomène mondial a donc été lance par le jeu vidéo avant de se voir décliner en peluches, films, parcs d’attraction et autres BD, chez Lombard. Ce qui est moins courant, c’est de s’attarder sur les gamers, sur ces accros de Red et Chuck, sur ces grands enfants qui savent rester petits. Cela tombe bien, c’est précisément le cœur de cible de la collection Shampooing de Delcourt. C’est le directeur de collection, Mr Lewis Trondheim, himself, qui signe le scénario de cette histoire qui lessive le cerveau. Premier rinçage, le format choisi est à l’italienne. Perso, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu entre les mains ce genre d’objet. Surtout, la forme est totalement raccord avec le fond. Les scénettes se déroulent en bande unique sur une ou deux pages. C’est rapide, très agréable à lire et franchement drôle. S’il quitte l’atmosphère médiévale de Varulf, Hugo Piette conserve sa patte si particulière. Le dessinateur belge use de la ligne claire avec brio. Il réussit le chalenge de créer des personnages avec une profondeur en seulement quelques bandes. Il réussit même à alterner, un peu, ses mises en pages avec ce format si exigeant.
 

Chers lecteurs, que vous aimiez Angry Birds ou pas, si vous avez conservé vos yeux d’enfants, n’hésitez pas, ce Happy Birds est fait pour vous !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2738

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace NB Le Scarabée d'or
Voir la fiche produit
Fanzine Gran Gaudi 09
Voir la fiche produit
Dédicace couleur Malvoulant
Voir la fiche produit
Les Gastéropotes - Au Ras des ...
Voir la fiche produit
Varulf tome 1 - la meute
Acheter sur BD Fugue
carmen mc callum tome 2 - mare tranquillitalis
Acheter sur BD Fugue
Yamada Kun & the 7 Witches tome 5
Acheter sur BD Fugue
louis
louis louis
Retourner en haut de page