0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article JEREMIAH JOHNSON T03

JEREMIAH JOHNSON T03

Acheter sur BD Fugue
JEREMIAH JOHNSON
TOME 03 

Scénario : Fred DUVAL - Jean Pierre PECAU
Dessin : Jack JADSON
Couleurs : Nuria SAYAGO
Editions : SOLEIL

 
Légende de l’Ouest américain, le mangeur de foies poursuit sa vengeance et ses massacres de Crows. Son engagement auprès de l’Union de l’armée ne changera pas ses envies de scalps. Une adaptation violente, rythmée, sans foi ni loi animée par Duval et Pécau.
 

 
Jeremiah Johnson est toujours sur le chemin de la vengeance. Au printemps, il fixe un curieux rendez-vous aux montagnards les plus redoutables. Tous plus violents les uns que les autres, assoiffés de sang et tueurs d’indiens, ils vont s’allier à Jeremiah Johnson pour l’aider à se venger. C’est une quarantaine d’hommes qui vont déferler sur un camp Crows et massacrer la tribu jusqu’au dernier. Après cette épreuve, Johnson va s’engager auprès de l’armée de l’Union mais il continuera durant cette période à tuer, scalper et manger le foie de ses victimes.
 
Jeremiah Johnson -3- chapitre III

 
Troisième étape pour Jeremiah Johnson qui s’enfonce encore un peu plus dans la barbarie et la violence telle une bête guidée par son instinct. Cet album est donc, de bout en bout des 56 pages, parsemé de morts, de scalps, de cette ambiance crasseuse des saloons, mélange de sang et d’alcool.
Un troisième volet de transition, un peu en dessous des précédents où se succèdent une série de scènes sans réelle histoire à part celle de faire vieillir le personnage, le tout accompagné par une voix off glaçante.
La mort du vingtième crow pourrait mener à la réflexion le montagnard, permettant ainsi aux auteurs de proposer une fin inattendue pour le dernier volet de cette série.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4346

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page