0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Jonas Fink Tome 2

Jonas Fink Tome 2

Jonas Fink T2
Le libraire de Prague
 
Scénario, dessin et couleurs : Vittorio Giardino
Editions : Casterman

 
Le printemps 1968 est particulièrement doux à Prague. Il n'est pas question de météo mais de liberté. Pour Jonas Fink, c'est l'occasion de réhabiliter la mémoire de son père et de refaire le monde avec ses amis. Malheureusement, les tenants de ligne dure du PC tchécoslovaque ne l'entendent pas ainsi. Mais lorsque les chars du Pacte de Varsovie entrent dans la ville, Jonas n'est déjà plus concentré que sur une seule chose: le retour de Tatjana!
 


En ce mois d’août 1968, Prague s’éveille. Un vent de liberté souffle sur le régime soviétique tchécoslovaque. Novotny a démissionné et le nouveau secrétaire du Parti Dubcek a supprimé la censure. C’est également à Prague que les grands sommets soviétiques ont lieu. C’est ainsi que la ville accueille Tito, le yougoslave et Ceausescu, le roumain. Les poètes comme Gustav Blodeck quittent leur emploi de balayeur et retrouvent le droit de publier. Malheureusement, cette ambiance euphorique n’est pas du goût de tout le monde. Les tenants de la ligne dure du communisme et les déchus du précédent système exècrent cette liberté retrouvée. Ils se rapprochent alors du KGB afin de rétablir l’ordre.
Pour Jonas Fink, les jours s’écoulent paisiblement. Il a repris la librairie Pinkel. Il fréquente une jeune vietnamienne et continue de refaire le monde avec ses amis. Mais lorsqu’il apprend que Tatjana, son amour d'enfance, est de retour dans la capitale Tchécoslovaque, l’invasion des chars du pacte de Varsovie lui semble bien secondaire. Il a juste oublié que sa bande de copains fait figure de bouc émissaire idéal et que l’amour constitue toujours un élément piégeur.


 
Voici donc la dernière partie d'une aventure commencée en 1992 par Vittorio Giardino. D’après les dires de l’auteur, cette histoire aurait même débuté bien avant. Peut-être ce 9 novembre 1989 lorsque le célèbre mur de Berlin vint à tomber. Peut-être même encore avant lorsque, jeune ingénieur, Vittorio Giardino se rendait de l’autre côté du rideau de fer. Il était alors un spectateur attentif des us et coutumes des sociétés de l’Est. C’était avant de devenir un merveilleux conteur. En effet, cette suite reprend les qualités, les très grandes qualités, des deux premiers opus (réédités ce mois-ci en un seul volume). L’histoire est tout à la fois simple et fluide mais impliquant toujours plus de personnages. Ainsi, on retrouve Jonas et son groupe d’amis dit Odradek, mais aussi les pontes du PC tchécoslovaque. Les changements de lieux sont donc fréquents mais l’ensemble se lit sans heurt. Même les chutes, car avouons-le, il en a plusieurs, sont suffisamment bien amenées pour que le lecteur demeure surpris. Alors oui, certains esprits chagrins affirmeront que ce Libraire de Prague est moins vindicatif que les tomes précédents. L’idée n’est plus de décrire l’autoritarisme et l’absurdité du régime stalinien. Non, il est davantage question de la vague de répression qui se déroula durant l’été 1968. Mais dans l’absolu, l’idée de démontrer les travers des régimes autoritaires est toujours la même. Côté dessin, le style ligne claire de Vittorio Giardino est toujours aussi vif, précis et dynamique qu’il y a 25 ans. De plus, le dessinateur italien réussit à conserver les traits de ses personnages vieillis de 12 ans. C’est assez bluffant de les redécouvrir, de les reconnaître et de voir leur évolution.

Si Jonas Fink cuvée 1995 était un grand cru, il est indéniable que ce tirage 2018 est son digne successeur.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4438

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Chassés-croisés tome 2
Acheter sur BD Fugue
Lefranc tome 24 - l'enfant Staline
Acheter sur BD Fugue
Alix 60 ans de couvertures du journal tintin
Acheter sur BD Fugue
liberge
espace pub super vilains
Retourner en haut de page