0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le projet Bleiberg, T2 : Deep zone

Le projet Bleiberg, T2 : Deep zone

Chronique : Le projet Bleiberg, T2 : Deep zone.
Scénario : Serge Le Tendre, d’après le roman de David Khara.
Dessin et couleur : Frédéric Peynet.
Editions : Dargaud.

 

 
Depuis des décennies, un mystérieux consortium, qui s’est notamment allié aux nazis, met en tout en œuvre afin de créer un nouvel ordre mondial. Jeremy Novacek, un ancien trader, mène l’enquête à l’aide d’un agent du Mossad et une autre de la CIA, afin de connaître la vérité sur ce groupe. Ce nouvel opus du projet Bleiberg est toujours aussi passionnant !

 
Si Jeremy décide de mener l’enquête c’est que son père, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans et qui est mort récemment, semble avoir abandonné sa famille pour mener une enquête sur ce groupe. Il souhaite donc en savoir plus pour comprendre les raisons pour lesquelles son père a dû faire ce choix difficile.

Leur enquête les amène à imaginer l'impensable : et si les nazis avaient réussi à créer l'Übermensch, le « surhomme » ? Et si ces effroyables expériences menées par un certain professeur Bleiberg pendant la guerre avaient un lien avec le consortium ?

Pour découvrir des réponses, Jeremy va suivre les indices laissés par son père. De la Suisse à la Belgique, avec l’aide d’Eytan, le « golgoth » du Mossad et de la ravissante Jacky, de la CIA, il se lance à corps perdu dans cette enquête. Mais celle-ci va se révéler dangereuse car le Consortium est à leur trousse… De plus, Eytan semble avoir un vice caché qui pourrait bien s’avérer dangereux pour toute l’équipe…

Serge Le Tendre signe de nouveau un scénario palpitant ! En s’inspirant du roman à succès de Khara, on peut dire que l’auteur a eu du nez puisque cette série est vraiment excellente ! Le rythme est toujours aussi soutenu et les héros attachants ! On peut également noter l’intérêt des intrigantes relations entre certains personnages : Jeremy et sa jolie garde du corps ou bien encore Eytan et cette mystérieuse femme rousse. Enfin, on s’interroge vraiment sur le but final du consortium…
 


Le dessin de Peynet est de nouveau à la hauteur du scénario. Le travail de colorisation est une nouvelle fois superbe et le trait du dessin est toujours aussi fin et élégant. Il semble aussi à l’aise pour représenter les scènes statiques que les scènes d’action !

Je ne peux donc que vous conseiller de découvrir cette série si ce n’est pas encore fait ! En ce qui me concerne, j’attends avec impatience le troisième et dernier tome de cette superbe trilogie !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2851

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
Krys Farell - L'affaire Nara Wong
Voir la fiche produit
Krys Farell - Menace biologique
Voir la fiche produit
Brezza Les deux lunes de Roseloch
Voir la fiche produit
L'expédition tome 1 - le lion de Nubie
Acheter sur BD Fugue
Où le regard ne porte pas : les 2 tomes
Acheter sur BD Fugue
Philémon tome 14 - l'enfer des épouvantails
Acheter sur BD Fugue
gilson
esme louis
Retourner en haut de page