0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Karmen

Karmen

Acheter sur BD Fugue

KARMEN

Scenario: Guillem March
Dessin: Guillem March
Couleurs: Guillem March
Editions: Dupuis


"Catalina", une jeune femme qui vient de se suicider découvre que sa vie se poursuit parmi les vivants, qui ne la voient plus. Une histoire captivante et poétique, qui traite d'un sujet atypique . Des personnages attachants et émouvants, une colorisation aux teintes froides mais douces, un découpage des scènes, un cadrage ainsi qu'un style graphique somptueux, rendent à la narration plus de fluidité. L'histoire et la mise en scène d'un propos dur et tabou, mais traité avec intelligence et bienveillance, font de ce récit une pure merveille .
 
 
C'est l'heure du rapport : "code rouge" pour Karmen. À Palma de Majorque, la jeune femme avec ses cheveux roses et ses taches de rousseur, habillée d'une combinaison noire de squelette pénètre dans l'appartement d'une coloc étudiante. Elle se rend tout droit à la salle de bain .
Toc toc toc , la porte s'ouvre et notre diva pénètre dans la salle d'eau. On y découvre alors assise sur les toilettes une jeune fille pulpeuse, les cheveux rose pâle, le regard hagard, les yeux cernés et rempli de larmes. La scène est morbide accentuée par un cadrage en contre-plongé qui nous donne littéralement l'impression de baigner dans une mare de sang au pied de Catalina.
Karmen chasse très vite cette noirceur, la balayant de quelques pas de danse et d'une petite chansonnette sarcastique pouvant expliquer l'état d'esprit du moment de sa cliente. (Catalina est une jeune fille très introverti et réservé, ami d'enfance de Xisco dont elle est amoureuse depuis toujours. Sans jamais parvenir à lui révéler.)
La tristesse et l'amertume l'ont poussé a franchir la ligne, elle s'est tranché les veines.

Une fois les plaies pansées et la vue du sang dissimulé à notre regard; le voyage peut commencer.


Un voyage qui malgré le sujet dur et glacé, tabou dans beaucoup de société, est traité avec bienveillance et douceur. L'auteur parvient à rendre la nudité de Catalina pure et chaste; nous ne sommes à aucun moment des voyeurs, juste des spectateurs dans ce voyage astral auréolé de teintes froides et aux traits d'une grande justesse. Le découpage lui aussi très intelligent aide à l'immersion et rajoute en fluidité à la narration jusqu'a donner le vertige dans certains plans.
C'est au cours de ce voyage astral, forme d'introspection, que notre héroïne va comprendre qui elle est vraiment et les raisons qui l'ont poussé à commettre l'irréparable.
Guillem March, né en 1979 à Palma de Majorque, est un dessinateur de bandes dessinées et de comics espagnol. Après avoir travaillé pour les Éditions Paquet et Dupuis, il est engagé par l'éditeur américain DC Comics. Là il dessine surtout des histoires qui se situent dans l'univers du Batman: Batman, Birds of Prey, Catwoman. (d'ailleurs la combi noire de Karmen n'est pas sans rappeler le costume de Catwoman). Il continue dans le même temps à dessiner des séries pour Dupuis. Il reconnaît comme influence, Neal Adams pour le dynamisme qu'il transcrit dans ses planches, Jean-Pierre Gibrat et Milo Manara.

Son propos dans cette oeuvre magistrale me fait penser à une citation de Nicolas Bouvier dans " L'usage du monde" : "Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait". Le pari est réussi, un véritable bijou livré par Dupuis agrémenté d'une couverture somptueuse.
On ne sort pas indemne de ce conte à mi-chemin entre onirisme, ésotérisme et Métaphysique. Nous sommes touchés au plus profond de notre être, comme si notre âme entrait en résonance avec le récit, ne nous laissant pas d'autres choix que de suivre Catalina dans ses pérégrinations. Forme de parcours initiatique qui nous mènera jusqu'à l'illumination.

J'ai été totalement conquis par la tournure des événements, le traitement sous toutes ses formes de la narration. Un récit atypique, transcendant et séduisant .Un album a posséder obligatoirement ; un pur coup de coeur.




 
 

 



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3542

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Lili elle dit
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 1 dédicacé
Voir la fiche produit
Croquis-recherches
Voir la fiche produit
MaisonDe Retraite MDR
Voir la fiche produit
les guerres silencieuses
Acheter sur BD Fugue
Michel Vaillant - intégrale tome 2
Acheter sur BD Fugue
Spirou et Fantasio tirage de luxe tome 54 - Le groom de ...
Acheter sur BD Fugue
tanco
ortiz Galland
Retourner en haut de page