0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article l'homme qui ne disait jamais non

l'homme qui ne disait jamais non

Acheter sur BD Fugue Scénario : Didier Tronchet
Dessin et couleur : Olivier Balez
Editions : Futuropolis

 
L’amnésie est douloureuse à vivre mais parfois elle permet de formater le passé. «L’homme qui ne disait jamais non» en a fait les frais. Une comédie policière prenante et source de réflexion.
 
Violette est hôtesse de l’air. Dans l’avion pour lequel elle assure le service, elle s’amuse à réviser son concours de profiler en dressant le portrait des passagers à sa collègue. Mais parmi eux, elle remarque un homme sans expression et qui semble totalement hagard. Une fois le débarquement terminé, elle retrouve ce curieux personnage qui semble avoir perdu la mémoire au point de ne pas se souvenir de son prénom et ce pourquoi il déambule dans l’aéroport.


Par générosité, par goût du jeu mais également parce que notre amnésique peut représenter un très beau sujet de thèse, Violette décide de la prendre sous son aile et de l’aide à retrouver la mémoire.
D’indices en énigmes, ils vont remonter le temps pour reconstituer le parcours de celui qui semble se prénommer Etienne. Mais la vie de ce charmant jeune homme ne semble pas être aussi calme que sa mémoire et Violette ira de surprise en surprise et percera la véritable personnalité d’Etienne qui semble cacher bien des secrets de hors la loi.
 


A la lecture des premières pages, on se dit, voilà encore une histoire d’amnésique qui arrive de nulle part, qui rencontre une jeune fille et ensemble ils vont reconstituer le puzzle. On suppose qu’ils vont tomber amoureux et que l’on va découvrir que notre amnésique trempe dans de sombres histoires…


Et bien là, curieusement, Didier Tronchet (Dessinateur des célèbres Tergal et Calbuth mais qui sait également livrer de très beaux scénarios) et Oliviez Balez (au dessin épuré qui laisse à juste titre toute la place à l’histoire) ont apporté quelque chose de supplémentaire qui donne envie d’avancer dans l’histoire et d’accompagner les personnages. Certes, il y a l’humour mais également un énorme chapitre psychologique où Etienne a une vie banale mais aisée et il se rend compte petit à petit que cette vie, il la vit à contre cœur et l’amnésie lui révèle qu’il n’aime pas ce qu’il fait. Il n’a jamais su dire non. Ajouté à cela une intrigue policière bien ficelée jusqu’à la fin et vous obtenez un bon thriller qui vous maintiendra sur le gril jusqu’à la dernière page.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3328

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace sur l'intégrale un sac de ...
Voir la fiche produit
Dédicace sur un sac de billes ...
Voir la fiche produit
Dédicace sur un sac de billes ...
Voir la fiche produit
Le suaire T03 dédicace en Noir ...
Voir la fiche produit
le ciel au-dessus de bruxelles tome 1
Acheter sur BD Fugue
dickie dare ; 1933-1934
Acheter sur BD Fugue
La revue dessinée tome 8
Acheter sur BD Fugue
lionel chouin
ortiz Ortiz
Retourner en haut de page