0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La malédiction de Gustave Babel

La malédiction de Gustave Babel

Scénario, dessins et couleurs : Gess
Editions : Delcourt
 
 
Mortellement blessé, un tueur à gages à la retraite voit sa vie défiler devant ses yeux. Doté du don de comprendre et parler toutes les langues, il était le meilleur tueur international jusqu’au jour où il arrive trop tard. C’est aussi ce jour là que, pour la première fois, il rêve…
Gess signe un retour magistral avec ce polar aux accents fantastiques : un régal !
 
Gustave a un don exceptionnel. Il comprend et parle toutes les langues. Dans le Paris des années 1910, on l’a surnommé Babel. On, c’est la Pieuvre, une mafia parisienne et Gustave est un de ses tueurs à gages. Sa méthode est d’intégrer le pays puis d’assassiner sa cible avant de disparaitre, sans faire de vagues. Avec son don, Gustave est incontestablement le meilleur. Un jour, il est missionné en Angleterre, auprès de Mr Hughtington. Malheureusement, à son arrivée, la faucheuse l’a précédée et, coïncidence, pour la première fois, il rêve. Ce rêve confine plutôt au cauchemar hanté par un crane souriant à l’œil lumineux et une mystérieuse pierre tombale datée du 24 février 1889. Qui est donc ce fantôme ?à quoi correspond cette date ? La seule qui semble pouvoir aider Gustave est une prostitué surnommée Filoche. Encore faut-il qu’elle réussisse à sortir des griffes de Beau Parleur, son proxénète.
 
L’histoire débute d’une façon assez banale : un tueur à gages tombé en disgrâce est retrouvé par son ancien employeur qui décide de l’éliminer. Au seuil du Styx, il se remémore sa vie et particulièrement ce qui l’a conduit à cette dramatique situation. C’est à ce moment là que l’intrigue devient nettement plus intéressante. Gess réussit à imposer une atmosphère sombre où la réalité est parfois plus noire que les cauchemars et où les styles se croisent et s’entrechoquent, comme il avait si bien réussit à le faire dans sa Brigade Chimérique.

Si le Paris du début du XXe siècle est assez éloigné de l’univers futuriste de Carmen McCallum, on prend plaisir à y suivre les pérégrinations de Babel, le tout dans des bichromies toujours judicieusement choisies. A noter aussi, le choix de Delcourt de relier le fond et la forme. En effet, le dos toilé renvoie à merveille aux ouvrages de Baudelaire édités au début du siècle précédent.

Cette Malédiction de Gustave Babel est appelée à s’insérer dans une œuvre plus vaste que constitueront les contes de la Pieuvre et une chose est sûre : Vivement les prochains épisodes !!


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T02
Voir la fiche produit
lady Spitfire tome 2 - der Henker
Acheter sur BD Fugue
Les Passagers du vent tome 1 - La Fille sous la Dunette
Acheter sur BD Fugue
ichigo 100% tome 14
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
Hit the Road en Noir et Blanc giemsi
Retourner en haut de page