0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article LA MORT VIVANTE

LA MORT VIVANTE

LA MORT VIVANTE

Scénario : Olivier Vatine
Dessin : Alberto Varanda
Couleur : Olivier Vatine
Editions : Glénat / Comix Buro


Peut-on donner vie à la mort sans risque ? Malgré les avances technologiques, le scientifique Joachim va tenter l’expérience sous la contrainte de la belle Martha. Un récit de Science-Fiction qui donne froid dans le dos.
 

 
La terre est depuis bien longtemps irradiée et désertique. Les quelques humains qui y vivent encore sont pour la plupart des contrebandiers qui vivent de la récupération d’anciens objets. C’est le cas d’Alex qui se trouve en pleine fouille archéologique avec son équipe pour le compte de la richissime Martha. Il a déniché une tour contenant de nombreux livres anciens qui pourraient bien plaire à son contact Joachim. Durant ses recherches, Martha le rejoint accompagnée de sa fille Lise âgée de 10 ans. Mais ces lieux ne sont pas faits pour une petite fille, Lise bien trop curieuse va se pencher du sommet de la tour et tomber dans le vide, ce qui va lui coûter la vie.
 

Martha ne peut se résigner à faire son deuil, elle va fait appel à Joachim qui vit sur Mars et qui en plus d’être un passionné de lecture est avant tout un brillant scientifique. Martha a pour idée de redonner vie à sa fille. Mais on ne joue pas innocemment avec la science et encore moins avec la mort.
  
Une fois n’est pas coutume mais avant d’aborder le récit et la trame de cette histoire, la première chose qui frappe à l’approche de cet ouvrage, ce sont les illustrations d’Alberto Varanda. Le moins que l’on puisse dire c’est que ces illustrations ne sont pas loin du chef d’œuvre. Son style proche de Schuiten rend chaque planche, chaque case, tout à fait remarquable avec cette technique très ombrée, très hachurée où les traits sont dominants. Un premier bon point qui donne maintenant envie de se plonger dans l’histoire de la mort vivante.
 


Olivier Vatine de son côté propose un univers d’anticipation. Même si aucune action n’est datée, on peut facilement imaginer que l’histoire se déroule au minimum au XXIIème siècle. Une période finalement assez proche de nous où la terre n’est plus qu’un résidu envahi par les eaux, où les continents sont irradiés, seuls les restes d’objets vintage sont sources de mouvements sur la terre via la contrebande. Le reste de la population est partie en exode sur Mars qui est maintenant habitable grâce à l’évolution technologique. Malgré tout, le système n’est pas anarchique mais plutôt dictatorial, les lois sont gérées par l’Institut qui interdit notamment toute lecture sur des livres. Côté animaux, les choses ont également bien évolué, les araignées sont gigantesques et sont devenues animaux de compagnie, quant aux poulpes tripodes, ils dominent les mers.
 

Bref, l’ambiance est là et Olivier Vatine rajoute à cette dernière un bon jeu d’acteurs : Joachim refusant l’ordre établi et défenseur des valeurs, Alex le baroudeur qui apporte l’action, Ugo le cyborg qui traverse le temps et Martha la richissime femme fatale.
Tous les ingrédients sont disponibles pour passer un agréable moment même si la fin du récit m’a entraîné dans un univers à l’opposé de mes attentes par rapport à la première partie. Ceci dit, je n’ai pas pu lâcher ce livre jusqu’à la dernière page pour la simple raison que le rythme est donné et que le lecteur se retrouve prit dans l’histoire à côté de la mort vivante.
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2954

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Affiche le Livre de la jungle ;Vatine ; 50x70
Acheter sur BD Fugue
Elixirs tome 3 - le souffle du néant
Acheter sur BD Fugue
aquablue tome 3 - le megophias
Acheter sur BD Fugue
quidam
Merwan The Babe tome 1
Retourner en haut de page