0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La petite souriante

La petite souriante

 
LA PETITE SOURIANTE


Scénario : Zidrou
Dessin :
Couleur : Benoit Springer & Séverine Lambour
Editions : Dupuis


 
Pour vivre tranquillement sa vie, Josep massacre à grands coups de masse son épouse avant de la jeter dans un puits. Mais malgré de multiples tentatives, celle-ci fini toujours par revenir. La petite souriante, un récit gore et atroce à lire avec le sourire.
 
 

Josep Pla n’en peut plus de ce mariage et de cette épouse. Des idées macabres lui passent par la tête et un soir il passe à l’acte. Au milieu de son enclos d’autruches qu’il élève avec passion, Josep massacre son épouse à grands coups de masse. Pour masquer son meurtre, il place le corps à l’arrière de son pick-up puis se dirige vers un puits à sec qui sera le lieu de sa dernière demeure. Mais au moment de la jeter dans le trou, cette dernière a un sursaut et lui parle. Encore quelques coups de masse et c’en est terminé. La pluie vient s’abattre sur la parcelle comme pour nettoyer ce geste horrible. Josep passe un coup de fil à sa maîtresse pour lui annoncer la bonne nouvelle et rentre chez lui, content d’être enfin débarrassé de cette épouse gênante. C’est alors que l’incompréhensible se produit. Au beau milieu de la cuisine, son épouse l’attend avec un grand sourire, plus vivante que jamais et ose même lui demander s’il a pensé à rapporter du beurre. Pep comme tout le monde le surnomme est désemparé. Est-il devenu fou ? Comment peut-elle être debout devant lui alors qu’il vient de lui mettre le cerveau en bouillie…
 

 
Loin des albums jeunesse et des beaux romans graphiques d’Aire Libre, Dupuis nous offre un album plutôt inattendu. La petite souriante est un album gore, d’une violence assez inhabituelle. Dès les premières planches, le lecteur est placé au cœur d’une atmosphère rurale d’un fermier éleveur d’autruches qui vit dans une ambiance d’analphabète pratiquant sans scrupule les relations incestueuses. En d’autres termes, bienvenue chez les tarés et psychopathes. Et pourtant malgré ce sentiment de dégout, Zidrou arrive à nous embarquer dans ce monde improbable et pourtant si réel qui fait souvent la une dans la rubrique des faits divers. Petit à petit, l’auteur va nous livrer des indices sur le véritable mobile de ce geste. Zidrou va donc explorer cette partie de l’être humain qui ne donne que peu de valeur à la vie et qui bascule vite sur des gestes de folie où la raison n’a plus sa place. 
 


Springer de son côté traite magnifiquement le sujet par un dessin parfois caricatural, parfois hyper réaliste, qui donne une énorme valeur ajoutée à ce récit hors des sentiers battus.  Même l’ouvrage en lui-même semble être sorti d’un contexte habituel par son format et la texture de sa couverture.
Voici donc un curieux ouvrage qui mérite un regard particulier où chacun pourra conclure la fin à sa libre interprétation.

 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Zigo tome 1 - Baraka la Cata
Acheter sur BD Fugue
Pendant que le roi de prusse faisait la guerre, qui donc lui ...
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page