0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Lady Killer Tome 1 A couteaux tirés

Lady Killer Tome 1 A couteaux tirés

Acheter sur BD Fugue
Scénario :  Joëlle Jones et Jamie S. Rich
Dessin : Joëlle Jones
Couleurs : Laura Allred
Edition : Glénat Comics
 
A Seattle, en 1962, Josie est une femme épanouie. Mère de deux jolies blondinettes, elle mène une existence tranquille. En apparence seulement car Josie est une redoutable tueuse à gages. Mais lorsqu’elle devient elle-même l’objet d’un contrat, ses commanditaires sont loin d’imaginer ce qu’ils vont devoir endurer.
 
Josie Shuller est une femme bien sous tout rapport. Bonne ménagère, mère exemplaire et épouse aimante,  elle est aussi à l’aise pour emmener ses filles à la danse qu’à organiser une réception d’anniversaire.
Seulement voilà, Josie Schuller est bien plus que cela. Durant ses temps libres, elle s’adonne à une activité peu conventionnelle : elle est tueuse à gages. Et pas n’importe laquelle ! Elle est une des meilleures ! Rapide, discrète et efficace, elle possède toutes les qualités requises. D’autant que son physique avantageux lui permet d’accomplir des tâches que le sexe dit fort aurait du mal à réaliser.

Malheureusement la couverture de Josie semble prendre trop de place au gout de Stenholm, son supérieur. Malgré ses qualités, il décide de se séparer de son employée. Et dans ce milieu, les ruptures conventionnelles n’existent pas…
 
Avant d’ouvrir cet album, on ressent une pointe de frustration : « Quoi ? Encore une histoire de tueur en série ? Mais il y en a marre ! Il y en a partout ! Plein la télé, plein les livres… ! » Et dans le même temps, on est intrigué par cette couverture, par cette jolie femme qui nettoie cette mare de sang et par ces couleurs pastelles. Ensuite, on ouvre l’album et on ne le referme qu’à la fin.

On décolle immédiatement pour un voyage temporel : Direction Seattle en 1962 ! Alors que l’Exposition Universelle se prépare, on découvre l’intimité d’une Desperate Housewife, mélange réussi des 4 personnages de la série.  Mais la gentille mère de famille mène une double existence. Elle se révèle être une tueuse à gages des plus efficace, du genre à mettre Uma Thurman dans Kill Bill à la retraite ! On vit donc cette double existence avec Josie, avec tout ce qu’il y a de compliqué à gérer. Et on est littéralement pris dans l’histoire. D’autant que le dessin de Joëlle Jones et la colorisation de Laura Allred nous immergent  dans un monde qu’on croyait oublié. Les décors, les costumes, les voitures, bref tout nous renvoie avec brio aux années 60. C’est un vrai régal pour les yeux : on se croirait devant des œuvres de Lichtenstein !
Quant au final, il nous esquisse un tome 2 des plus prometteurs ! Mais surtout n’attendez pas ! Une femme, même la votre, peut en cacher une autre !


 


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3050

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

album Ariane Dabo dédicacé
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
Test Couverture Jeu d'Ombre Tome 1
Voir la fiche produit
Brezza Les sirènes du Gogoswing
Voir la fiche produit
Sex & violence
Acheter sur BD Fugue
out there tome 2
Acheter sur BD Fugue
La cité des orphelins
Acheter sur BD Fugue
quidam
espace pub The Babe tome 1
Retourner en haut de page