0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le coeur en braille

Le coeur en braille

Acheter sur BD Fugue

Le coeur en braille

 

Scénario : Joris Chamblain, Pascal Ruter
Dessin : Anne-Lyse Nalin
Couleurs : Anne-Lyse Nalin
Éditions : Dargaud

 

Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin adaptent le roman de Pascal Rutter, "le cœur en braille" en bande dessinée. Un récit touchant plein d'humour et de tendresse. Une histoire intimiste qui nous plonge dans les méandres du handicap.

 

 

   Une BD qui commence par la fin. À l'ouverture de ce tome, nous nous retrouvons ainsi plongées au milieu d'un public venu assister à un récital, entouré d'Haïçam et de quelques personnes proche, afin de voir la prestation de Marie à son concours de violoncelle. Sur scène, Marie est impassible ouvrant de grands yeux, comme hypnotisé. À ses côtés, Victor la contemple et retient son souffle. C'est durant ces quelques secondes de vide entre le moment où Marie tenant son archet à quelques centimètres au-dessus des cordes et le moment où l'archer s'écrase et que la mélodie s'élève dans la salle que Victor se remémore les moments passés à ses côtés. Cette année qui vient de s'écouler et les raisons qui l'ont conduit à se retrouver là, sur scène en tant que tourneur de page. Car en effet, sa vie a été bouleversée voici quelques mois, le jour de la rentrée scolaire, le jour où il a fait la rencontre de Marie-Josée.
À la base, Victor est un collégien passionné de rock, il joue de la guitare dans un groupe avec 2 copains, Étienne à la batterie et Marcel à la basse. Parfois, le soir, il accompagne son père dans ces tournées, tous 2 sont très complices et aiment partager leur connaissance en mécanique et surtout sur la pandhart. Le matin de la rentrée, dans la cour du collège Victor retrouve les membres de son groupe et son meilleur ami Haïçam, le respectable Égyptien. Tous deux aimerais passer l'année côte à côte, mais arrivé en classe, Victor est contraint de s'installer devant et sa nouvelle voisine n'est autre que Marie. Souffrant d'une légère dyslexie Victor a vraiment du mal avec l'école, ses notes ne sont pas vraiment bonnes, il confond souvent les mots et son comportement en classe frôlant parfois l'insolence a tendance à énerver ses profs. Marie-Josée est tout le contraire, première de la classe, c'est un vrai petit génie, et une virtuose du violoncelle. En bref deux enfants que tout t'oppose. Pourtant le courant passe aussitôt entre les deux ados. Tout comme lui, elle aime la musique et a pour rêve d'entrer dans une prestigieuse école afin de vivre sa passion pour le violoncelle. Un jour, durant un contrôle Marie lui fait passer son brouillon de devoir de maths pour qu'ils puissent copier, et qu'ils réussirent à l'épreuve. Et en effet ça fonctionne Victor obtient la meilleure note de la classe. Tout le monde est impressionné et fier de lui, même Victor ressent une profonde satisfaction, mais il n'est pas dupe et déplore d'avoir eu à tromper son monde. C'est à ce moment que Marie va lui proposer de l'aide afin de remonter son niveau scolaire en lui donnant des cours particuliers, mais ce ne sera pas gratuit en échange lui aussi devra lui rendre un service. L'aider et l'accompagner dans son quotidien coûte que coûte, et ce, malgré le piège du handicap qui se referme petit à petit sur elle, afin de parvenir à réaliser son rêve : passer son audition au concours de violoncelle.
   Après avoir été adapté au cinéma par Michel Boujenah, le roman de Pascal Ruter, "le cœur en braille" se voit interprété par Joris Chamblain au scénario et mis en images par Anne-Lise Nalin. Et l'adaptation fait mouche, nous nous retrouvons très vite happé par cette histoire et la relation qui se lit entre les protagonistes. Tout au long du récit, on les voit progresser, mais aussi faiblir pour toujours rebondir. Une belle histoire humaine faites de personnages attachants, sincères et touchant dans leur fragilité, mais aussi dans leur force, leur détermination et leur courage. Toujours prêt à se dépasser afin de réaliser leurs rêves. Un récit simple basé sur l'amour, la musique, l'entraide et la résilience. Il parvient à nous toucher en plein cœur par la qualité et le rythme de sa narration le rendant singulier. Le scénario est fluide au même titre que le dessin d'Anne-Lise Nalin. Dans un style très contemporain à mi-chemin entre manga et comics, son trait fin et soigné, s'adapte parfaitement au public ciblé, nous offrants de très belles planches, faites de personnages exprimant un large panel d'émotions.
   Une très belle histoire qui vous donnera peut-être comme à moi, l'envie de lire le roman (à moins que vous ne l'ayez déjà fait). Un très bon moment de lecture, une belle histoire humaine servis par un dessin et une colorisation immersif. Une BD pleine de valeur que je vous recommande vivement.

 



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5093

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Le Village aérien
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Snoopy & les Peanuts - intégrale tome 9 - 1967-1968
Acheter sur BD Fugue
Insiders tome 9 - saison 2 tome 1 - Narco Business
Acheter sur BD Fugue
corbini
wambre holgado
Retourner en haut de page