0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le dictateur et le dragon de mousse

Le dictateur et le dragon de mousse

Acheter sur BD Fugue
Le dictateur et le dragon de mousse

Scénario : Fabien TILLON
Dessins / Couleurs : FRÉWÉ
Éditions : La Boîte à Bulles

 
 
Le dictateur et le dragon de mousse évoque l’incroyable et terrifiante histoire de l’enlèvement d’un couple du cinéma sud-coréen par la Corée du Nord afin de relancer sa propre industrie cinématographique à la fin des années 1970.
 

SHIN SANG-OK, producteur de films sud-coréens nommé « le prince du cinéma coréen », atterrit à Hong-Kong pour rechercher son ex-épouse, l’actrice CHOI EUN-HEE, portée disparue. Il y retrouve RINGO, son homme de main, avec qui il va de plateaux de tournage en bars tenus par les Triades chinoises mais ses investigations demeurent vaines. Alors que M. SHIN pense être sur une piste fournie par RINGO, il est victime d’un guet-apens dont son compagnon est complice ! Drogué avec de puissants somnifères, le célèbre producteur se réveille ensuite en CORÉE DU NORD qui avec des interrogatoires interminables et des lavages de cerveau va tenter de le briser moralement. Après une tentative de fuite, SHIN SANG-OK sera même torturé avec un simulacre d’exécution. Il ne peut alors qu’accepter d’être au service du dictateur KIM JONG IL qui a la volonté de donner ses lettres de noblesse à la production cinématographique nord-coréenne avec l’aide de la brillante actrice CHOI EUN-HEE.
 

Cette histoire est fondée sur des faits réels : KIM JONG IL, en tant que cinéphile averti avec une vidéothèque privée de plus de vingt mille films, voit dans le cinéma un outil puissant de soft power pour sa propagande dans ce « pays des faux-semblants ». Il n’hésite alors pas à séquestrer des vedettes du cinéma de la Corée du Sud pour atteindre son objectif. Par ailleurs, cette politique d’enlèvements était devenue courante : Tokyo a ainsi dénombré officiellement dix-sept séquestrations de ses citoyens, vraisemblablement des centaines. Le scénario de Fabien TILLON tient le lecteur en haleine avec une tension narrative pour cette histoire pour le moins stupéfiante. FRÉWÉ, quant à elle, - dont nous avions découvert le trait dans TASSILI, une femme libre du néolithique - propose un dessin vif et réaliste avec de belles couleurs en particulier pour l’illustration des chapitres.
 

En somme, la lecture est plaisante voire haletante en permettant de découvrir une histoire incroyable ne pouvant naitre que dans l’esprit fou d’un dictateur.
 
Lydie et Nicolas
 
 

Nicolas
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5136

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Mille parages tome 1 - fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs
Acheter sur BD Fugue
l'empire des hauts-murs
Acheter sur BD Fugue
little Joséphine
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page