0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les Artilleuses 2.Le portrait de l'Antiquaire

Les Artilleuses 2.Le portrait de l'Antiquaire

Acheter sur BD Fugue
Les Artilleuses
2. Le portrait de l’antiquaire
 
 
Scénario : Pierre Pevel
Dessin : Etienne Willem
Couleurs : Tanja Wenisch
Éditions : Drakoo
 
Le Paris des Merveilles de 1911 est secoué par une chasse à la femme menée par toutes les polices de France et les espions germaniques. Tous sont à le recherche des Artilleuses et de la Sigillaire mais les donzelles ont de la ressource...
Pour ce deuxième épisode, Pierre Pevel et Etienne Willem nous présentent un album des plus explosif, véritablement spectaculaire !
 

Après le braquage de la Banque Paris Brocéliande, les Artilleuses sont tombées dans une embuscade lors de la vente de leur butin. Sous la mitraille, Lady Remington, Miss Winchester et Mam'zelle Gatling ont compris qu'elles étaient tombées dans un piège ! Pour ne rien arranger, elles ont les brigades mobiles féeriques et le deuxième bureau aux fesses. Pour s'en sortir, elles doivent découvrir ce que cache la Sigillaire, la bague mystérieuse qu'elles ont dérobé. Blessées et en fuite, elles trouvent refuge auprès de Grenat, un ancien compagnon d'armes de leur mécanicien Hugo Barillet. Elles sont rapidement repérées par une mystérieuse machine volante qui s'écrase dans leur jardin. À l’autre bout de la ville, le colonel Eckermann, chef des redoutés et redoutables services secrets du Kaiser fulmine. Il veut récupérer la Sigillaire ! Il charge son plus dévoué subordonnée, Drexler, de retrouver l’anneau et d'éliminer tous ceux qui l’ont eu entre les mains. Entre les Artilleuses et Drexler s'engage alors une course-poursuite sous le regard des policiers et que les Parisiens ne sont pas près d'oublier...

C'est le grand retour de Lady Remington, Miss Winchester et Mam'zelle Gatling. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela nous fait extrêmement plaisir de les retrouver. Nous les avions quittées alors qu'elles venaient juste d'échapper un inspecteur Truchard et à son armée de gendarmes surexcités de la gâchette. Sur les conseils d'Hugo Barillet, les donzelles trouvent refuge dans la Zone : les bidonvilles qui ont remplacé les remparts tout autour de Paris. Pour se sortir du traquenard dans lequel elles se sont fourrées, elles doivent en apprendre plus sur la sigillaire qu'elles ont volé. Pour le lecteur, c'est l'occasion de découvrir de nouveaux personnages et d'approfondir la connaissance d'autres. C'est ainsi qu'on rencontre le colonel Laethion du royaume d'Ambremer et son homologue germanique Eckermann. C'est surtout son bras droit, son âme damnée, Drexler, qui va être au cœur de l'intrigue et là, le scénariste fait preuve de plus de discrétion. Il va sans dire que cela renforce notre curiosité. L'intrigue, elle, s'articule autour d'une double chasse à la femme. Les Artilleuses sont recherchées par tous les services français ; qui ont enfin compris l'importance de collaborer et par les espions du Kaiser. Ce sont eux qui sont les plus virulents et qui causent course-poursuites et autres fusillades. Cela apporte beaucoup de rythme à ce récit intermédiaire. Cela laisse également présager une conclusion spectaculaire tant l'ultime rebondissement, même s'il est en totale cohérence avec la construction d'une trilogie, est inattendu. Côté dessin, on retrouve le trait attachant d'Étienne Willem. Le destinataire belge est comme un poisson dans l'eau dans ce Paris des merveilles où les hommes et toutes sortes de créatures magiques se côtoient. Il peut ainsi laisser libre cours aux influences steampunk de son imagination. Dans des décors assez réalistes, il fait pétarader des véhicules rétro-futuristes, déambuler les badauds aux oreilles pointues et fait cracher quantité de plomb aux armes les plus originales. Il multiplie les clins d'oeil à certains de ses amis et à son scénariste tout autant qu'à d'autres oeuvres. Grâce à une mise en page alternant grandes et petites cases, inserts et absence de cadre, le spectacle devient aussi dynamique qu'au cinéma. Si vous y rajoutez des cadrages variés et opportuns,  vous obtenez du très grand spectacle !

Ce deuxième volet des aventures des Artilleuses possède tous les ingrédients du succès. Il n'y a plus à tergiverser, foncez chez votre libraire !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4062

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Chroniques Américaines T01 et T02
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 2 dédicacé
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
vieille bruyère et bas de soie tome 2 - murder party
Acheter sur BD Fugue
L'épée d'Ardenois tome 1 - Garen (édition crayonnée)
Acheter sur BD Fugue
L'épée d'Ardenois tome 4 - édition spéciale
Acheter sur BD Fugue
YUME
Nottingham grella
Retourner en haut de page