0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les Forêts d’Opale T10 Le Destin du Jongleur

Les Forêts d’Opale T10 Le Destin du Jongleur

Scénario : Arleston
Dessin :  Fernandez
Couleur : Perrot
Editions : Soleil 

 
L’univers des Forêts d’Opales s’enrichit avec ce dixième tome qui nous présente de nouveaux personnages vivant quelques 300 ans après les événements des albums précédents. Ce nouveau démarrage est en demi-teinte.
 


300 ans ont passé depuis que Darko a mis fin à la folie de Xarchias. Depuis, la magie s’est considérablement appauvrie. Luksand fait partie d’une troupe de saltimbanques se déplaçant d’un village à l’autre pour monter leur spectacle. Un jour, il est approché par maître Rodombre, marchand et archéologue, accompagné de sa jolie assistante au caractère bien trempée, Altaï. Rodombre veut utiliser ses dons d’orateur pour faciliter ses transactions. En particulier, il doit se rendre à un échange particulièrement important chez la digne Hagnüt de Walfandre. Evidemment, les choses ne se passeront pas comme prévues.
 


Après un premier cycle riche et complet, ce dixième tome procède à un genre de relaunch en changeant les personnages tout en gardant l’esprit de la série. Le tout est de savoir si cela est pertinent ou si nous allons ressentir un désagréable air de déjà-vu à la lecture de leurs aventures… Et ce premier tome ne convainc qu’à moitié. Les nouveaux personnages ont du mal à se démarquer de leurs prédécesseurs : Luksand est une version moins charismatique de Darko, Rodombre joue un rôle très similaire à celui d’Urfold et Altaï est un mix entre le caractère de Sleilo et le physique de Tara. L’intrigue n’est pas non plus très originale et on n’est guère surpris. Seule la fin réserve une (bonne) surprise, qui à elle seule, donne envie de lire la suite. Certes, il faut tenir compte du fait que l’album sert surtout à présenter les personnages et les nouveaux enjeux, mais il faut espérer que l’histoire va décoller par la suite pour raconter quelque chose de nouveau par rapport au premier cycle.
Au dessin Fernandez fait du bon travail qui, sans nous faire oublier Philippe Pellet, nous dépeint un monde et des personnages agréables à l’œil et avec, notamment, quelques belles scènes d’action à la clé.
 

Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Reservé
Androïdes tome 5
Voir la fiche produit
Reservé
Recherche
Voir la fiche produit
Crayonné original
Voir la fiche produit
Les feux - Nogard - Tome ...
Voir la fiche produit
les teigneux tome 1 - bazooka twist
Acheter sur BD Fugue
Jeanne la pucelle tome 1 - entre les bêtes et les anges
Acheter sur BD Fugue
Les Naufragés d'Ythaq tome 13 - Glèbe la Singulière
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
Hit the Road en Noir et Blanc giemsi
Retourner en haut de page