0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les miroirs du crime, T1 : Les tueurs de Pigalle.

Les miroirs du crime, T1 : Les tueurs de Pigalle.

Chronique : Les miroirs du crime, T1 : Les tueurs de Pigalle.
Scénario : Noël Simsolo.
Dessin et couleurs : Dominique Hé.
Editions : Glénat.

 

 
        Pigalle, novembre 1954. Le quartier est un repaire de malfrats. Guy, le patron de La perle noire souhaite acheter un nouveau cabaret mais lors de la vente, son frère est abattu et il doit sa survie à un clochard… Un polar noir plaisant à lire et qui nous plonge dans le milieu de la mafia parisienne des années 1950.
 
         Vincent débarque d’Indochine à Marseille. Il commence par régler son compte à un commissaire de police l’ayant trahi pendant la Seconde Guerre mondiale puis rentre sur Paris retrouver son frère Guy. Celui-ci lui propose de devenir son associé et de gérer le cabaret qu’il va acheter le soir même, le bien nommé « L’Ange des maudits ». Mais l’affaire tourne mal et Vincent est tué. Guy, quant à lui, ne doit sa vie qu’à l’intervention salvatrice d’un sdf se trouvant là et souhaitant en finir.
 
 
         Mais Guy est un homme d’honneur et va le sauver. Il se sent même redevable mais surtout il souhaite savoir qui a voulu le piéger et il décide donc de torturer Fred, le père de sa filleule, l’ancien propriétaire de « L’Ange des maudits ». Avant de mourir, Fred lui révèle qu’il s’agit d’un certain Saint-Napi qui a tramé tout ça pour devenir le caïd de Pigalle en se débarrassant de tous ses adversaires…

  Tous ses évènements ont attiré l’attention de la police et l’étau se resserre petit à petit sur Guy et son équipe qui va pourtant bénéficier d’un soutien pour le moins inattendu…

    On retrouve avec plaisir Noël Simsolo et Dominique Hé après leur collaboration dans PornHollywood. Leur travail, notamment inspiré des films de Melville, nous plonge dans la face obscure des années 50 d’un des plus célèbres quartiers de la capitale : Pigalle ! En effet, le scénario nous plonge dans le monde des truands, plein de violence, certes, mais rappelant aussi le code d’honneur des malfrats de l’époque ! On s’interroge sur les motivations de l’étrange Saint-Napi mais aussi sur la façon dont Guy va gérer sa défense dans le prochain tome, car oui, nous aurons le plaisir de découvrir prochainement la suite !


          Le dessin de Dominique Hé est toujours aussi remarquable et agréable. Son dessin colle parfaitement au thème du polar noir car tous les personnages ont une « gueule » de voyou de film. De plus, il distille une ambiance caractéristique à ce genre tout au long de ses planches.

         Ce miroir du crime est vraiment une bonne surprise et il me tarde de connaître le fin mot de l’histoire dans le prochain tome !
 

François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de guida44
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3328

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Artbook Déracinés - Les Origines
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
suck my duck
Acheter sur BD Fugue
La médecine - intégrale
Acheter sur BD Fugue
who is Fuoh ?! tome 3
Acheter sur BD Fugue
ortiz
wambre ortiz
Retourner en haut de page