0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article No Future

No Future

Acheter sur BD Fugue

No Future


Scénario : Eric Corbeyran
Dessin : Jef
Couleurs : Jef
Éditions : Delcourt

 

Avec "No Future" Éric Corbeyran et Jef signent chez Delcourt un album haut en couleur se situant dans un futur dystopique gouverné par le matriarcat et l'ultra-gauche. Un polar qui n'est pas sans rappeler l'univers de métal hurlant, dans lequel on retrouve le dessin caractéristique de Jeff.

 


   Halen Brennan, une jeune femme blanche haute en couleur ni racialisée, ni trans, ni végan, stylée année 80 à rendez-vous avec Ratchead Kammer, Présidente de la compagnie Stella et leader dans le tourisme spatial. Elle désire l'engager car la société qu'elle représente vient de se faire cambrioler. Un coffre-fort Lynch pourtant réputé inviolable a été fracturé et une mallette contenant des documents ultra confidentiels ont été dérobés. Ces documents contiennent des informations qui pourraient mettre en péril la sécurité d'une catégorie sensible du personnel de la société si elle venait à tomber entre de mauvaises mains. D'après elle, le voleur serait un expert, mais également un assassin sans foi ni loi qui aurait descendu trois vigiles et un homme de ménage afin de commettre son larcin. Halen aura donc pour mission de récupérer les documents et d'abattre le voleur afin de ne pas laisser de trace. La présidente de la compagnie Stella lui donne rendez-vous le soir même au Piledora à 21 h afin de prendre contact avec un certain Ghost dans le quartier gris de la division nord. Arrivée sur place, elle rencontre son contact : un homme à la peau bleu. Après avoir consommé quelques centilitres d'éthanol modifiés, ils partent tous deux à la recherche du fameux cambrioleur. Très vite, ils vont retrouver la trace d'un certain Jean-Claude Belmondeau grâce à un émetteur placé dans les documents et le poursuivre. Ce dernier, tout comme Halen est resté coincé dans les années 80, il aime fumer des cigarettes, boire des bières et manger du vrai bœuf. En bref un activiste tout aussi inadapté à ce futur écolo techno bobo que sa poursuivante...
    Avec "no future", Corbeyran nous dresse un scénario futuriste dystopique où il est interdit de boire, de fumer de se marier... , et où tout est contrôlé, entravant la plupart de nos libertés actuelles. Ici, le simple fait de marcher sur les pieds d'une femme peut vous conduire en prison. Le futur qu'il dépeint nous met mal à l'aise, car il reprend de nombreux problèmes de notre société actuelle en nous interrogeant sur notre propre rapport au monde technologique. Le récit est vraiment plaisant malgré que le complot sur fond de conflits d'intérêts commerciaux écologiquement destructeurs et sur la corruption politique
servant l'intrigue demeure tout de même assez convenu. Le dessin de Jeff, quant à lui, sert au mieux le récit. Les nombreuses références aux années 80, que le dessinateur affectionne tant, les somptueuses pleines pages et les personnages singuliers qu'il nous donne à voir font de "no future" un album fascinant, jouissif et engagé. On y retrouve une distribution  haute en couleur avec des figures féminines charnues et sensuelles, des cyborgs et des héros masculins à la gueule cassée. C'est vraiment très beau, planté dans un décor qui n'est pas sans rappeler le très célèbre métal hurlant qui aura également sans nul doute inspiré le 5e élément. Ici, la satire est poussée à son maximum multipliant les clichés sur l'écologie, le féminisme, la sexualité et les idéologies radicales. On y retrouve une critique de notre société de consommation, de l'écriture inclusive, agrémenté par une flopée de dialogue à l'humour cinglant et très second degré. Vous l'aurez compris cet album très proche du cyberpunk est vraiment réussi. Un polar futuriste qui malmène les codes de notre société et explore les fantasmes d'un Wokisme exacerbé, le tout dans un régime matriarcal. Un très bon one-shot bourré de références en tout genre d'une époque résolument révolue et indéniablement plus libertaire que la nôtre, agrémenté de dialogues bien épicés, et de séquences spectaculaires dignes d'un bon film d’action.
     Au final, un très bon divertissement, qui je l'espère vous fera passer un très bon moment de lecture. Un album que je vous conseille fortement.



Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5015

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

The Babe tome 1
Voir la fiche produit
05 - Premières Aventures
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
wingman tome 6
Acheter sur BD Fugue
Walking dead tome 2 - cette vie derrière nous...
Acheter sur BD Fugue
projets Manhattan tome 1 - nouvelles expériences
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub secher
Retourner en haut de page