0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les vacances de Nor

Les vacances de Nor

Acheter sur BD Fugue
Les vacances de Nor
 
Scénario et dessin : Ileana SURDUCAN
Scénario et couleurs : Maria SURDUCAN
Éditions : Les aventuriers de l’étrange

 
Nor espérait passer toutes ses vacances enfermé dans sa chambre, en tête à tête avec son console. Que nenni ! Ses parents l’envoient chez ses grands-parents, reine de la foret et éleveur de nuage. Tout doucement, Nor va se libérer de son carcan citadin et plonger dans la liberté et l’imagination.
Excellent récit des sœurs Surducan qui mélangent avec brio folklore, imaginaire et récit initiatique. Le résultat devrait plaire au plus grand nombre.
 

Nor débute ses vacances de façon optimale, selon lui : enfermé dans sa chambre, totalement dévoué à sa console ! Alors, lorsque sa mère lui présente des boulettes de viande, son plat préféré, Nor aurait dû se douter que quelque chose se tramait. Ses parents l’envoient « quelques » jours en vacances à la campagne, chez ses grands-parents. Et tous les arguments du jeune garçon n’y changent rien. Dans ce village reculé, Nor se sent trahis : pas de téléphone, pas de console et l’ordinateur est enfermé à double tour. Pas le choix, Nor va devoir accepter d’être l’apprenti de son grand-père et devenir berger d’un troupeau de nuages. Alors qu’il mène son essaim en bordure de la forêt, il fait rencontre de Skaï, la gardienne des chardons et de Latzi, un garçon à demi invisible. Après des débuts plutôt délicats, les trois enfants vont devenir amis. Ensemble, ils vont découvrir la cascade des fées et ses enchanteresses. Ils vont apprendre à se connaître et lorsque Amira, la nièce des voisins de Nor, disparait dans la forêt, toute la bande part à sa recherche. Mais dans l’ombre de la forêt, un terrible monstre rôde et terrorise créatures magiques et enfants.
 
Pilier des éditions Les aventuriers de l’étrange, c’est avec un grand plaisir qu’on retrouve les sœurs Surducan. Travaillant ensemble, les deux frangines ont mutualisé leurs univers. Au scénario, Maria met en scène l’imaginaire au plus profond d’elle-même, plein de liberté, de malice et d’inventivité. C’est ainsi qu’elle nous fait faire la rencontre de Nor, jeune citadin investi d’une mission : finir le maximum de jeux vidéo avant la fin des vacances. Ses parents, en revanche, ne l’entendent pas de cette oreille. Prétextant leur travail, ils emmènent Nor passer quatre semaines chez ses grands-parents. Jusque là, rien de bien surprenant. Sauf que la grand-mère est la reine de la forêt et que le grand-père est un éleveur reconnu de nuages. Tout doucement, Nor va lâcher prise et tomber dans un univers magique où l’amitié et la joie sont les maitres mots. L’amitié, c’est celle qui va lier Nor avec Skaï, la maîtresse des chardons, Latzi, un garçon à moitié invisible, et la petite Amira, jeune fille feu follet. Cet univers, la scénariste roumaine la peuple d’une faune et d’une flore riches et merveilleuses. On y croise des dragons cracheurs de feu, des fées sirènes, des orchestres champignons et même des zmeïs. Mais l’artiste s’amuse aussi à intégrer des récits enchâssés qui nous propulsent dans le folklore roumain, un folklore très haut en couleurs. D’autant qu’au dessin, Ileana varie les styles pour notre plus grand plaisir. Dessins enfantins, esprit gaming ou super-héros, ces différents styles apportent énormément de rythmes mais marquent aussi les récits enchâssés. Puisant son inspiration autant chez Franquin que chez Joan Sfar, autant dans le franco-belge que dans le comics et le Manga, la seconde frangine crée une palette de personnages extraordinaires dans des décors féeriques et dans des situations magiques. Avec ces couleurs tantôt vives, tantôt délavées, c’est tout à la fois gai et chaleureux, réaliste et énigmatique et, pour finir totalement agréable.
 
Passé la surprise des débuts, les sœurs Surducan prouvent qu’on peut faire de l’excellente bande dessinée dans un pays qui n’en a pas la tradition. Quant à moi, j’ai véritablement adoré ces Vacances de Nor qui m’ont littéralement fait replonger en enfance.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5136

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les Indes noires
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Hôtel GRUNDSTONE
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
le cirque ; journal d'un dompteur de chaises
Acheter sur BD Fugue
La foire de nuit
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page