0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Maxime Valmont

Maxime Valmont

SCENARIO : ROGER SEITER
DESSIN & COULEUR : GIUSEPPE MANUNTA
EDITIONS : DU LONG BEC
 

Après la révolution Russe, les Romanov ont été dépouillés. Une jeune héritière, accompagnée de Maxime Valmont est à la recherche de la vérité. Le lecteur n’a plus qu’à suivre ce duo!

Après la révolution Russe de 17, la famille de Nicolas II, les Romanov, est en exil forcé en Sibérie. Ils sont tenus sous haute surveillance, prisonniers des Bolchevicks. Durant l’été 1918, leurs geôliers reçoivent l’ordre de les fusiller. Des soldats s’exécutent et profitent du moment pour piller les cadavres et leurs voler leurs bijoux.

 

Dix ans plus tard, lors d’une vente aux enchères, Maxime Valmont, alors courtier en objets d’art tentent d’acquérir un œuf de Fabergé qui finalement sera obtenu par la belle Nina. Une fois l’enchère terminée, Nina Georgievna  reprend contact avec Maxime Valmont car elle souhaite l’embaucher pour l’aider à trouver les bijoux des Romanov dont elle est l’héritière.

Mais elle n’est pas la seule à courir après le magot et les anciens tortionnaires de la famille du Tsar n’ont pas l’intention de se laisser faire.

Les trésors de guerre bien mal acquis sont un sujet qui fait beaucoup couler d’encre et dont l’Allemagne nazie est souvent l’acteur principal. Mais ici, Roger Seiter a choisi de partir de la famille Romanov, ancien Tsar de Russie. Après un passage rapide mais très marquant auprès de la famille du Tsar, le lecteur se retrouve au côté de Maxime Valmont. Les auteurs, lui ont donné le meilleur rôle, courtier, riche, jeune, beau et en plus il sait se battre. On voit mal ce qui pourrait lui arriver durant 54 pages.

Le lecteur va ainsi suivre Maxime Valmont dans son enquête qui va être parsemée de scènes de bagarre, d’indices, d’amour. À ce sujet, j’aimerais bien poser une question aux auteurs pour savoir qui s’est fait plaisir à la page 35 pour cette planche admirable mais qui arrive un peu sans logique? Les lecteurs comprendront.  Bref, une enquête avec un sujet intéressant, dépaysant mais qui manque un peu de rebondissement.

Quant au dessin de l’italien Manunta, il est un peu dans le même esprit, les couleurs sont très belles et bien appropriées à la thématique ce qui met le lecteur dans une ambiance avec l’eau à la bouche mais les personnages manquent un peu de souplesse, sauf à la page 35.

Mais c’est aux lecteurs de juger mais je pense que l’on est pas passé loin d’un bel ouvrage.

 



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2790

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les colombes du roi-soleil tome 1 - les comédiennes de Monsieur Racine
Acheter sur BD Fugue
les fantômes du passé tome 1 - le condamné du Titanic
Acheter sur BD Fugue
Sherlock Holmes - retrouvailles à Strasbourg
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page