0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article MISSAK,MELINEE & LE GROUPE MANOUCHIAN

MISSAK,MELINEE & LE GROUPE MANOUCHIAN

Acheter sur BD Fugue
MISSAK, MELINEE & LE GROUPE MANOUCHIAN
Les fusillés de l’affiche rouge

 
Scénario : Jean-David Morvan
Dessin : Thomas Tcherkézian
Couleur : Hiroyuki Ooshima
Editions : Dupuis.

 
En février 1944, 23 membres de la FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans – Main d’œuvre Immigrée) sont fusillés. Servant de propagande pour empêcher les révoltes, les allemands créent la célèbre affiche rouge qui va finalement devenir un symbole de la Résistance intérieure au même titre que Missak Manouchian. Une BD historique intéressante et très documentée !
 

Cette BD commence par rappeler la difficile enfance de Manouchian dans l’empire Ottoman. Lui et sa famille vont être victimes du génocide arménien. Après la mort de ses parents, lui et son frère vont vivre dans un orphelinat avant de pouvoir bénéficier d’un dispositif de la SDN pour migrer en Europe. Leur choix va se porter sur la France qui vont bientôt considérés comme leur patrie. Devenu ouvrier, poète et militant communiste, Missak Manouchian est un homme qui a des valeurs et qui va le payer de sa vie…
 

Sur la couverture, on remarque tout de suite le lien avec la célèbre affiche et tout au long de l’album on retrouve les portraits en noir et blanc de ces résistants étrangers morts pour la France en pleine page. Centré en partie sur l’histoire de Manouchian et de Mélinée, sa femme, les auteurs n’ont pas non plus oublié d’évoquer les autres membres de l’affiche mais également de tous les membres des FTP-MOI. Ils étaient étrangers, communistes, juifs, les trois à la fois parfois, et surtout résistants, tout ce que détestait l’idéologie nazie.

Pour tous, l’idéologie communiste a été un facteur d’engagement dans la Résistance mais ses travailleurs d’origine étrangère évoquent tous un réel attachement à la France qui les a accueillis depuis le début du siècle. En quelques mois ils vont multiplier les attaques et les attentats contre les intérêts allemands. En se prenant directement à l’occupant nazi en les assassinant ou bien en faisant dérailler des trains, ils ne cessent de harceler l’ennemi afin de le déstabiliser. S’en suit alors une traque et une répression féroce qui ira jusqu’à la torture et leur assassinat au mont Valérien.

Alors que Mélinée et Missak Manouchian vont intégrer le Panthéon, on peut dire qu’à travers eux c’est l’ensemble de ces résistants qui sont reconnus par la France.
 

On retrouve donc l’auteur, Jean-David Morvan, dans une BD sur la seconde guerre mondiale, après ses ouvrages sur Madeleine Riffaud. La seconde guerre mondiale est donc sa spécialité et il considère que le devoir de mémoire est primordial.

Les dessins de Thomas Tcherkezian dans les tons rouge et gris nous rappellent évidemment l’esthétique de la fameuse Affiche Rouge. Ses planches sont claires et bien construites.
 

Une BD hommage à découvrir pour en apprendre plus sur ce groupe de résistants morts pour la France !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5132

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Le château des Carpathes
Voir la fiche produit
Planche BD Les aventuriers de l'Urraca
Voir la fiche produit
Hôtel GRUNDSTONE
Voir la fiche produit
sarane tome 1
Acheter sur BD Fugue
Merlin tome 6 - Merlin papa
Acheter sur BD Fugue
nelson tome 8 - né pour nuire
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page