0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Mozart à Paris

Mozart à Paris

Acheter sur BD Fugue
Mozart à Paris
 
Scénario et dessin: Frantz Duchazeau
Couleurs: Walter
Editions: Casterman

 
En 1778, la foule ne voit en le jeune Wolfgang Mozart que le petit prodige. Las, il quitte Salzbourg pour Paris. Il espère ce faire un nom et acquérir la fortune tant souhaité par son père. Malheureusement, la capitale des Lumières n'est pas prête à accueillir son talent.
Si aujourd'hui le nom de Mozart est universellement reconnu, il n'en fut pas ainsi à ses débuts. Frantz Duchazeau dresse la biographie du Maitre dans sa période parisienne. Un épisode peu connu mais primordiale dans la construction du mythe!
Une histoire captivante autant que touchante!
 

1778, alors que le Tout-Paris s'extasie devant les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, le jeune Wolfgang Amédée Mozart débarque dans la capitale. Lui qui a été remercié par l'archevêque de Salzbourg, il vient tenter de faire fortune en France, accompagné de sa mère et échangeant une intense correspondance avec son père. Malheureusement pour le jeune mélomane, le royaume de Louis XVI n'a d'yeux que pour la rivalité entre Piccinni et Gluck. Pour survivre, le compositeur en est réduit à traverser Paris plusieurs fois par jour afin d'y donner des leçons. Malgré les conseils de Monsieur Grimm, un ami de la famille, Mozart n'arrive pas à percer. Sa franchise, son assurance et surtout son refus des jeux de cours vont conduire à l'échec de son voyage français. Après le décès de sa mère, il est contraint de regagner Salzbourg. Passant par Munich il retrouve Aloysia, sa bien-aimée qui tient l'a remplacé. Tout cela permettra, quelques années plus tard, au virtuose de déployer ses ailes.

On sait tous que la vie de musicien-compositeur n'est pas de tout repos et parmi les musiciens, la vie la plus compliquée est sans conteste celle de Mozart. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si de si nombreux films lui ont été consacrés. La bande dessinée ne fait pas exception puisque deux albums sorte à la même date:  Mozart à Paris et et Mausart (Delcourt). C'est cependant sur un épisode beaucoup moins connu de la vie du maestro que Frantz Duchazeau se penche. Lorsque Wolfgang débarque à Paris, il n'est pas encore Mozart. Il fuit Salzbourg qu'il juge trop petit pour son talent et un père beaucoup trop possessif. Dans la capitale des Lumières et de l'esprit français, il espère se faire un nom. Malheureusement, la France n'est pas prête à accueillir son talent. Frantz Duchazeau imagine un scénario au plus proche de la réalité. Le petit bonhomme sautillant est, dès le départ, sympathique; au contraire de nombreux de ses contemporains. Surtout, l'artiste ne cache rien des malheurs, désespoirs et succès du musicien. C'est extrêmement captivant est, même si on connaît le succès à venir, on se demande comment le jeune Mozart va bien y arriver.
Artiste complet, Frantz Duchazeau met également en images son scénario. L'ensemble fonctionne bien car tout est vif. Le très vibrant, proche du crayonné, renvoie à la perfection aux tourments du mélomane. Même si l'atmosphère est chaleureux grâce à des teintes ocres, l'ambiance est souvent tendue. Il est enfin à noter l'intégration des songes du jeune homme semblant comme hors du temps grâce à des couleurs acidulées en complet décalage.

C'est donc une biographie partielle fort réussie que Frantz Duchazeau réalise. Une biographie sur un épisode oublié d'un géant de la musique. Un album fort et envoûtant, captivant et touchant.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Déracinés Tome 1 et Tome 2 ...
Voir la fiche produit
Virginia T01 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Périples secrets
Acheter sur BD Fugue
Carnet de notes Corto Maltese 2016
Acheter sur BD Fugue
Le vieil homme qui n'écrivait plus
Acheter sur BD Fugue
jimm
sobd jimm
Retourner en haut de page