0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article PARIS 2119

PARIS 2119

Acheter sur BD Fugue
PARIS 2119

Scénario : ZEP
Dessin : BERTAIL
Editions : RUE DE SEVRES


 
Dans un siècle, Paris vivra au rythme de la téléportation mais ce n’est pas sans risque pour le patrimoine, la liberté, le climat, en d’autres termes pour l’humanité. Une vision inquiétante de l’avenir par Zep et Bertail
 

 
A Paris en 2119, la société a bien changé. Les individus ne se déplacent plus dans les transports en commun, ces derniers sont laissés aux parias. Maintenant chacun se déplace en « Transcore ». Le principe est simple, des cabines de télétransportation sont mises à disposition de manière publique ou privée. Mais Tristan refuse cette société et ce mode de transport. Il continue à utiliser le bon vieux métro où règne une ambiance particulière. C’est dans ce dernier qu’il va faire la connaissance d’une curieuse femme mi-camée mi-élégante. Dans la rue, ce n’est pas mieux. Les clones, les drones et hologrammes envahissent les rues et suite à un dérèglement climatique, certaines zones sont sous le soleil alors que d’autres sous la pluie. Quant aux maternités, elles sont contrôlées par des visas.
 

Tristan n’a pas du tout le même rythme de vie que Kloé sa petite amie qui elle profite de la modernité pour voyager dans le monde tandis que lui vit en marge de la société, il est de plus en plus méfiant face à cette technologie et ceux qui l’exploitent. Ses doutes vont se renforcer après la rencontre avec la directrice de la bibliothèque qui ressemble fortement à la personne rencontrée dans le métro mais également après la défaillance d’un Transcore public que la milice cherche rapidement à camoufler.
 

 
Loin de l’univers du petit garçon à la crête jaune, Zep nous propose une vision futuriste et alarmiste de notre future société. Dans 1 siècle selon Zep, les rues, les bâtiments, les lieux incontournables existeront toujours mais les individus se déplaceront par téléportation. Cette idée inimaginable est pourtant au cœur du récit. Et pourquoi pas ? Aurait-t-on pu imaginer il y a quelques temps, l’arrivée des drones, de l’internet ou encore du télétravail. Les gens se déplacent et se voient de moins en moins et pourtant la société continue de tourner et la communication également.
 


Zep profite donc de son récit pour mettre en alerte sur les risques des avancées technologiques notamment sur le climat, sur les relations humaines, sur la liberté tout simplement. Tristan se refuse à cette modernité, ce qui permet à l’auteur de placer des brins de nostalgie, des références à notre monde actuel. Tristan n’est pas pour autant seul, il vit une vie de couple presque normale, ce qui permet d’ouvrir chapitre sur les relations humaines pour les auteurs.
Côté dessin, Dominique Bertail se place idéalement au côté du récit de Zep. Son trait et son univers s’inspirent des maîtres Moebius et Bilal et mélangent ainsi modernité et patrimoine. Une belle réussite, une belle collaboration qui ont donné naissance à un ouvrage qui mérite toute notre attention même s’il ne livre pas toutes les réponses à moins de faire une suite.
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de bdotaku
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2678

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

titeuf ; petite poésie des saisons
Acheter sur BD Fugue
magnum photos - Omaha Beach 6 juin 1944
Acheter sur BD Fugue
découpé en tranches
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
grain de liberté Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page