0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article The End

The End

The End
 
Scénario : ZEP
Dessins : ZEP
Couleurs : ZEP 
Éditions : Rue de Sèvres  


 
Dans "The End", le Suisse ZEP nous livre une histoire où la menace emplit chaque page. Mais est-ce bien la pollution d'une réserve naturelle par un laboratoire de développement dont il est question ? Un jeune stagiaire participant à une étude scientifique va devoir enquêter, malgré lui, dans une nature tout aussi étrange que les humains installés là pour l'étudier.
 

 
Dans une réserve naturelle en Suède un groupe de chercheurs mené par le professeur Frawley étudie la communication des arbres, entre eux et nous. Un jeune stagiaire, Théodore Atem est de plus en plus effrayé par les observations qu'il constate : des animaux aux comportements bizarres, des plantes apparaissant de nulle part...Tout pourrait porter à croire que le responsable serait un laboratoire de développement de Pharmacorp installé en lisière de la réserve naturelle. Rejetterait-il des déchets toxiques dans la nature ? Théodore en sera de plus en plus persuadé, ce qui n'est pas l’avis du directeur des recherches, affirmant au contraire que les arbres communiquent entre eux, partagent une mémoire et constituent un être vivant préparant un événement très particulier. Ce professeur, banni par ses pairs à cause ses thèses farfelues, passe beaucoup de temps à divaguer sur la nature et l’homme, tout en écoutant en boucle la chanson The End du groupe The Doors. D’ailleurs est-ce bien une chanson d’adieu à une petite amie ou est-elle prémonitoire des événements à venir ? Il ne faut pas oublier que l’album commence dans les Pyrénées espagnoles, bien loin de la Suède et par ce qui semblerait être une pandémie. Les chercheurs semblent être livrés à eux-mêmes, jusqu’à ce que quelque chose fasse sortir le professeur de sa torpeur…
 


Films, séries télévisées et bandes-dessinées, la menace d’une extinction de la race humaine ou du moins de nos sociétés civilisées semble être dans l'air du temps. S'écartant d'un monde apocalyptique infesté de zombie, ZEP étudie notre rapport à la nature. S’il est bien connu que les plantes ont un ADN, une vie et une mort, avons-nous bien compris jusqu'à où va leur intelligence ? Dame nature pourrait un jour se venger de nous ?  Suivant un groupe de chercheurs dans leurs travaux, le lecteur devra faire la part entre les observations réelles et la psychose qui s’installera au fil des pages. Si les sous-intrigues ne semblent pas être le cœur du sujet, comme l’attirance de Théodore envers la jolie Moon, on pourra regretter que les différentes pistes pour expliquer les phénomènes inexpliqués n’aillent pas jusqu’au bout ou que le passé de Théodore soit abordé sans pour autant avoir le moindre lien avec l’histoire qui nous préoccupe. Sans doute que le but de ZEP est de nous faire réfléchir, l’histoire des personnages ne serait peut-être que prétexte à un avertissement.


The End livre 90 pages où chaque page enfoncera de plus en plus le lecteur dans une nature obsédante, entre étude scientifique et étrangetés.
 
 

Philippe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2738

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Mitterrand, un jeune homme de droite
Acheter sur BD Fugue
Tempête au haras
Acheter sur BD Fugue
des canards trop bizarres
Acheter sur BD Fugue
louis
louis louis
Retourner en haut de page