0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Trou de mémoire

Trou de mémoire

Acheter sur BD Fugue Scénario : Roger Seiter
Dessin & Couleur : Pascal Regnauld
Edition : Du Long Bec
 
Imaginez, il pleut des cordes et vous vous réveillez sur le ponton du port de San Francisco. Vous portez la main à votre tête et vous découvrez une plaie béante, vous saignez. A côté de vous un flingue et quelques mètres plus loin, une jeune fille allongée sur le sol… morte. Et là, impossible de vous souvenir… rien… le trou noir… le trou de mémoire.



Notre inconnu après avoir retrouvé ses esprits et un minimum de lucidité, comprend vite qu’il ne vaut mieux ne pas attendre la police et prendre la poudre d’escampette pour mener sa propre enquête et comprendre ce qu’il s’est passé.
Son premier indice : une boite d’allumettes du Queen Anne hôtel. Dans ce palace tout le monde semble le reconnaitre …  mais pour lui, ce lieu n’évoque aucun souvenir. Une boite déposée au coffre de l’hôtel va lui dévoiler de nouveaux indices : Un flingue, des passeports, de l’argent et une adresse sur New York.

Pourquoi tant d’objets inquiétants, lui qui pense être monsieur tout le monde, un honnête citoyen irréprochable, le voilà dans une situation où il va aller de surprise en surprise. Qui est-il vraiment ?, que fait-il sur ce ponton ?, Qui était cette jeune fille à côté de lui ? Une seule solution, partir pour New York et tenter de découvrir la vérité et retrouver la mémoire.


C’est par cette mise en scène que débute ce polar, rédigé par Roger Seiter (Envols, Alsace 1756, Sorcières, Wild River) et Pascal Regnauld au dessin (Bien connu des bédéphiles pour d’autres intrigues policières).

Ces derniers, vont nous plonger au cœur des polars des années 70 en utilisant toutes les ficelles du métier. Une ambiance pluvieuse, sombre, le tout mis en couleur admirablement par des tons ocres, bruns tout au long de l’album où seul le sang est rouge. Des flics et des mafieux en costards avec des gueules tout droit sorties des tontons flingueurs.

Une voix off qui suit notre inconnu dans sa quête d’identité et qui parle de lui à la troisième personne. Pour relever le tout, Roger Seiter nous plante, une enquête policière menée par deux inspecteurs fouineurs et en toile de fond les projets de la mafia New-yorkaise. Autant d’éléments qui laissent entrevoir un sacré dénouement pour le tome 2.


Bref, une intrigue bien amenée où l’on ne passe pas la moitié de l’album à comprendre qui est qui, on est rapidement mis dans l’action, ce qui est appréciable.
Rajoutez à cela, un style graphique très original et personnel que Pascal Regnauld impose et qui s’adapte parfaitement à la situation.

Et vous voilà dans une vraie ambiance polar. Il ne vous reste plus qu’à vous installer dans un bon fauteuil et suivre notre inconnu dans cette quête de vérité.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2673

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Krys Farell - L'affaire Nara Wong
Voir la fiche produit
INFILTRES tome 2 - planche 29 ...
Voir la fiche produit
Brumes sanglantes
Voir la fiche produit
Blood And Tears
Voir la fiche produit
Special branch tome 5 - Paris la noire
Acheter sur BD Fugue
les fantômes du passé tome 1 - le condamné du Titanic
Acheter sur BD Fugue
Fog tome 1 - le tumulus
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
grain de liberté Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page