0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Un roi sans divertissement

Un roi sans divertissement

Acheter sur BD Fugue
UN ROI SANS DIVERTISSEMENT

Scénario : Jean DUFAUX
Dessin : Jacques TERPANT
Editions : FUTUROPOLIS


 
Après « Le chien de Dieu » et « Nez de cuir », le duo Dufaux-Terpant est de nouveau associé pour rendre hommage à la littérature française, à travers cette fois-ci une adaptation du roman de Jean Giono : « Un roi sans divertissement ». Un ouvrage sombre où l’homme peut enfouir au fond de lui ses pires pensées.
 

 
Nous sommes en 1843, dans les massifs alpins au milieu d’un petit village isolé des Trièves. Le capitaine de gendarmerie Langlois tente de rassurer la population après une nouvelle disparition d’un de ses habitants. Le sang est encore frais sur la neige maculée. Cette affaire commence à devenir de plus en plus inquiétante, des hommes, des femmes disparaissent sans avoir de lien commun entre eux. Un soir, c’est au tour du mari d’Anselmie Callas qui n’est pas rentré à la maison après s’être soulagé sur le tas de fumier. Plus tard cela sera le tour de la jeune Dorothée. Mais sans réelle piste ou témoignage, les gendarmes sont obligés de rentrer à la caserne.  Langlois décide de rester seul et de persévérer. Une obstination qui sera payante mais qui fera également ressortir le côté sombre de l’homme.
 
Un Roi sans Divertissement - (Jacques Terpant / Jean Dufaux) - Historique  [BDNET.COM]

 
Dans la continuité des ouvrages « Le chien de dieu » et «  Nez de cuir », Jacques Terpant et Jean Dufaux se réunissent à nouveau pour proposer l’adaptation d’une œuvre de Jean Giono : « Un roi sans divertissement ».
Jean Giono est considéré comme l’un des plus grands écrivains du XXème siècle. Ecrit en seulement 27 jours, « le roi sans divertissement » et par extension cette adaptation explorent la part sombre de l’homme, qui se laisse entraîner par sa fascination du mal, le conduisant jusqu’au meurtre ou au suicide.
L’adaptation de Jean Dufaux et Jacques Terpant semble, selon les spécialistes, fidèle à la philosophie du roman paru en 1947. Le scénariste a su reconstruire la complexité narrative à travers la multiplication des conteurs et la présence de cette voix off qui commente toutes les situations. L’enquête est quant à elle menée à l’ancienne avec en position centrale, Langlois, personnage curieux, énigmatique, perturbé et perturbant qui maintient à lui seul le suspense de cet ouvrage.
 
https://www.benzinemag.net/wp-content/uploads/2021/09/un-roi-sans-divertissement-extr.jpg


Pour accompagner ce palpitant récit, le dessinateur va faire appel à un casting où certains personnages vont prendre les traits de Jean Giono, Romy Schneider et même encore Jacques Terpant lui-même. Le dessinateur profitera également des lieux pour nous exposer toute la beauté des décors du Vercors.
« Un roi sans divertissement » vous offrira un bon moment de lecture et un hommage à la littérature française.
 
 
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4102

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Trait-Portraits par Jacques Terpant
Voir la fiche produit
Nez de cuir par Jacques Terpant
Voir la fiche produit
Medina tome 2 - boso 1
Acheter sur BD Fugue
fox - intégrale tome 1 a tome 4
Acheter sur BD Fugue
djinn tome 8 - fièvres
Acheter sur BD Fugue
Mazel
ogaki Mazel
Retourner en haut de page