0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Vertigo

Vertigo

Scénario : Nathalie Sergeef
Dessins : Buffi
Couleurs : Manuel A. Puppo et Arancia Studio
Editions : Lombard
 
A Caracas, la corruption gangrène toute la société. Samuel Santos connait bien ce fléau. Il est avocat et défend les intérêts d’un industriel véreux. Mais un jour, au détour d’une page de journal, le passé de Samuel le rattrape. Un simple nom le fait replonger 14 ans en arrière à un moment où le prometteur avocat était loin d’être la même personne.
Un thriller parfaitement documenté et mené avec brio par un inédit duo d’auteurs. Une découverte d’un monde où la violence remplace souvent l’humanité.

Samuel Santos est un jeune et prometteur avocat de Caracas. En charge des affaires de monsieur Guzman, industriel corrompu, il tente un magistral coup de bluff et sauve la tête et la réputation de son client. Malheureusement, ses employeurs n’ont pas apprécié ses méthodes et le licencient
Samuel a donc du temps à consacrer aux habitants de la Tour. Projet immobilier pharaonique et stoppé, faute d’argent, le centre financier est occupé depuis de nombreuses années par des familles pauvres qui viennent de recevoir leur avis d’expulsion. Mais ce qui tourmente surtout Samuel, c’est un nom repéré par hasard dans un journal : Deus. Cela réveille en lui des souvenirs. Souvenirs déchirants. Souvenirs violents mais qui vont contraindre l’avocat à renouer avec son passé.

Chez Lombard, la collection Troisième Vague est spécialisée dans le polar. Après avoir emmené le lecteur dans l’Irak de l’après Saddam (Bagdad Inc.), ce second one shot nous fait traverser l’Atlantique pour découvrir ces petits pays d’Amérique latine où les maras, les gangs, font régner la terreur dans certains quartiers.
Si le sujet est difficile, il est parfaitement maitrisé par Nathalie Sergeef. La scénariste de Hyver 1709 dresse le portrait d’un ancien mareros reconverti en avocat à travers de nombreux flash-back. Bien que judicieusement intégrés, ces retours en arrière perdent quelque peu le lecteur. Il lui faut un peu de temps avant de visualiser les multiples méandres de l’existence de Samuel. Davantage que le dessin ou la mise en couleur, c’est la narration qui mêle passé et présent, souvenirs et actualité. Si le choix est judicieux afin de mieux cerner le personnage, il déstabilise le début de la lecture.

C’est Ennio Buffi qui est en charge de mettre en image cette histoire. Découvert chez nous grâce à Clandestino, le dessinateur italien est tout à son aise avec cette atmosphère si particulière. Son trait vif et réaliste est terriblement efficace tant pour montrer la violence physique que psychologique de certaines scènes d’action.

Un thriller contemporain et efficace qui, à coup sûr, va marquer cette fin d’année.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3320

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Reservé
Recherche Balle Tragique
Voir la fiche produit
Blood And Tears
Voir la fiche produit
Krys Farell - Menace biologique
Voir la fiche produit
Crayonné Balle Tragique P2
Voir la fiche produit
saga valta tome 2
Acheter sur BD Fugue
Medina tome 2 - boso 1
Acheter sur BD Fugue
alvin norge tome 5 - quantum
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page