0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Vingt Décembre Chroniques de l’abolition

Vingt Décembre Chroniques de l’abolition

Acheter sur BD Fugue

Vingt Décembre Chroniques de l’abolition


Dessin et couleurs : TEHEM
Scénario : APPOLLO
Éditions : Dargaud

 

Vingt Décembre raconte la difficile obtention de la liberté par les esclaves de LA RÉUNION le 20 décembre 1848 tout en suivant l’un d’eux, Edmond ALBIUS, qui a découvert le procédé artificiel de la fécondation de la vanille.
 

Dès le prologue, on assiste au châtiment qui attend les esclaves qui tentent de s’enfuir, à savoir être abattus comme du simple gibier, et on découvre le jeune Edmond qui grâce à ses connaissances botaniques subit moins de brimades que ses pairs. Pourtant, s’il bénéficie d’un traitement de faveur, il n’en demeure pas moins un garçon qui doit se soumettre aux moindres désirs des Blancs qui, quelle que soit leur situation sociale, sont entichés de leur pseudo supériorité ethnique et tiennent absolument au maintien de l’esclavage. Au fil des planches, on accède au point de vue de propriétaires d’esclaves totalement aveuglés par leur position, et qui croient que les mauvais traitements qu’ils infligent relèvent d’une grande humanité. Au travers d’Edmond ALBIUS, on suit également la découverte et le développement de la culture de la vanille qui enrichira l’île. Ce personnage historique est symptomatique de l’esclavage : alors qu’il avait mis ses connaissances au savoir des colons blancs, il n’a pourtant jamais été affranchi et n’a tiré aucun profit de sa découverte.

Cette bande-dessinée se lit avec plaisir et stupeur face à la légitimation de violences que d’aucuns considéraient comme pérennes et indispensables à la bonne marche de l’économie. Elle est, par ailleurs, le fruit d’une résidence d’artistes aux Archives départementales de LA RÉUNION ce qui se retrouve dans la caution historique de l’ouvrage. De plus, APPOLLO est Réunionnais et ce professeur de français est une figure incontournable de la bande-dessinée de l’ancienne île BOURBON. L’ouvrage est riche et permet de bien comprendre la genèse du multiculturalisme caractéristique de ce territoire ultramarin. On découvre ainsi la singularité des esclaves marrons ou des créoles blancs et l’arrivée des Malbars comme main d’œuvre sous-payée pour remplacer les anciens esclaves. En effet, l’abolition de l’esclavage sur l’île de LA RÉUNION ne permit malheureusement pas une liberté et une égalité effectives du jour au lendemain… De plus, cet ouvrage a l’originalité d’aborder en filigrane, quoique de façon peut-être artificielle, l’histoire du dessinateur Adolphe Martial POTEMONT et de l’imprimeur Antoine ROUSSINS qui sont à l’initiative d’une des toutes premières bandes dessinées ! Enfin, le travail de TEHEM porte bien le récit avec un agréable dessin semi-réaliste propre à dénoncer l’ignominie de l’esclavage.

Si le sujet est l’histoire de l’abolition de l’esclavage à LA RÉUNION, les auteurs ont su trouver les angles qui nous permettent de réfléchir à notre présent avec ses inacceptables manifestations racistes.

Lydie et Nicolas



Nicolas
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4956

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Vieux Docteur A T Still ...
Voir la fiche produit
patxi babel tome 2
Acheter sur BD Fugue
Crs = détresse tome 5 - le dernier rang part
Acheter sur BD Fugue
Insiders genesis tome 3 - Miami's fever
Acheter sur BD Fugue
ersel
jolivet BEC
Retourner en haut de page