0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Winter road

Winter road

Chronique : Winter road.
Auteur : Jeff Lemire.
Editions : Futuropolis.



 
         Depuis quelques années, Derek rumine sa colère et son passé de hockeyeur professionnel en sombrant dans l’alcool…Mais le retour de sa sœur dans ce petit village de l’Ontario pourrait lui donner une seconde chance…

        Le bar de Pimitamon, le « Pit Stop » est le fief de Dereck Ouelette, un homme bougon et même violent si on le cherche un peu… D’ailleurs, ses soirées finissent souvent en cellule de dégrisement après qu’il ait joué des poings…
 

        Mais le retour de sa soeur, SDF et junkie, va lui donner l’occasion de se reprendre en main mais les liens entre eux sont distendus puisqu’ils ne se sont pas vus depuis 13 ans. Il décide alors de s’isoler en pleine forêt canadienne afin de sevrer sa sœur. Malgré des débuts difficiles, cette promiscuité va leur permettre de se rapprocher et de « s’apprivoiser » à nouveau… Ainsi, chacun va se confier à l’autre sur son passé : son « accident » de hockey pour Derek, les problèmes de drogue, de la misère connue dans les rues de Toronto et de la violence conjugale pour Beth.
 

D’ailleurs, son ex-compagnon est à sa poursuite et Derek va devoir l’aider à s’en sortir tout en essayant d’exorciser ses propres démons du passé… Mais va-t-il réussir sa rédemption et passé de loser à héros ?

D’habitude plus connu pour ses scénarii de comics, Jeff Lemaire revient avec ce one-shot plaisant qu’il a également dessiné. Cette histoire se déroule dans son Canada natal et il en profite pour dessiner tout les lieux communs d’un hiver glacial dans son pays comme les forêts enneigés par exemple… Cela crée une atmosphère spéciale et au fil des pages,  on a parfois presque l’impression d’être dans un cinéma à regarder une sorte de polar !
 

La couleur bleutée permet vraiment d’être totalement immergée dans cette histoire et les couleurs vives, plus rarement utilisées, le sont toujours à bon escient lors des flashbacks notamment. C’est comme si Derek et Beth idéalisaient leur passé (en couleur) alors que leur présent est représenté de façon glacial par ses teintes bleutées…

        Ce roman graphique, d’environ 300 pages, est vraiment un petit bijou et sera vraiment le compagnon idéal de vos soirées hivernales ! 


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3320

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le rapport Brazza - Congo 1905
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
les cahiers russes
Acheter sur BD Fugue
le monde de Lucie tome 3 - Lucie(s)
Acheter sur BD Fugue
gaza 1956 ; en marge de l'histoire
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page