0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article LUISA - Ici et là

LUISA - Ici et là

Scénario et Dessin : Carole Maurel
Editions : La Boîte à Bulles

La rencontre du passé et du présent fait souvent ressortir les vieilles frustrations cachées. Mais cela permet également aux deux Luisa et à Carole Maurel de livrer un album attachant sur l’acceptation de soi et de sa sexualité, des sujets forts et d’actualité.
 
Luisa a 15 ans en 1995, lorsqu’elle monte dans ce bus pour rentrer chez sa mère, le walkman vissé sur les oreilles, elle s’endort. Après ce petit somme, Luisa arrive au terminus et débarque dans une ville qu’elle ne connait pas. Elle est complètement perdue, sa télécarte ne fonctionne pas et le buraliste semble la prendre pour une folle lorsqu’elle veut payer avec des francs. Heureusement Sasha va croiser sa route et lui proposer son aide.
Pendant ce temps, Luisa la trentenaire profite du grand air pour prendre un café avec son ami Farid et faire le bilan de sa vie sentimentale avec un brin de nostalgie sur sa période adolescente.



Toujours sous l’aile de Sasha, la jeune Luisa découvre qu’elle est arrivée à Paris mais qu’elle connait une vieille tante qui n’habite pas très loin et qui pourrait l’aider à retourner chez elle. Mais au lieu d’une vieille tante, c’est son moi de 33 ans qu’elle va rencontrer. Ce paradoxe temporel est l’occasion de faire le bilan de sa vie et de faire éclater au grand jour toutes ses frustrations longtemps gardées cachées.
 
Pour sa deuxième sortie de l’année (après «L’apocalypse selon Magda» chez Delcourt) Carole Maurel aborde ici dans «Luisa» (aux éditions La Boîte à Bulles) des sujets qui vont forcement toucher un maximum de lecteur. Qui n’a jamais imaginer ou eu l’envie de faire un saut dans le temps pour rencontrer son moi futur, fusionner le passé et le présent pour construire son avenir?



C’est sur cette idée de départ que s’est construit cet album de 270 pages avec une première partie où la Luisa adulte joue le rôle de protecteur, de grande sœur et tente de donner des explications. Puis les rôles s’inversent, la jeune Luisa prend de la maturité alors que la trentenaire commence à se lâcher et à s’exprimer librement, permettant de traiter de l’homosexualité mais surtout de l’acceptation de soi.

Car c’est sans voyeurisme mais avec beaucoup de sensiblerie et son style semi-réaliste que Carole Maurel expose le parcours parfois difficile d’amour inavouable et notre capacité à faire le bilan de notre vie, ouvrant ainsi la porte à nos propres pensées sur le sujet.



Regroupant ces deux thématiques, l’auteure nous livre un album plus que crédible (pas de monologue ou hallucinations entre les personnages) à telle point que vous serez tenus en haleine pour savoir comment les deux Luisa vont se sortir de ce paradoxe temporel et surtout, vont-elle réussir à s’accepter et accepter leurs choix?

Une très belle surprise.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2419

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Mille parages tome 1 - fragments bourlingatoires d'ici et d'ailleurs
Acheter sur BD Fugue
le musée insolite de Limul Goma - hautes oeuvres : petit traité ...
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page