La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Interview Patrice Perna

Interview Patrice Perna

Acheter sur BD Fugue
Bonjour Pat,
C’est un réel plaisir que de pouvoir nous entretenir avec vous et d’évoquer ensemble le diptyque Kersten, médecin d’Himmler.

Plaisir partagé.
 
Tout d’abord, ce n’est pas trop compliqué de passer du Joe Bar Team à un sujet aussi dur ?
Bizarrement, pour beaucoup de gens, y compris les « spécialistes » de la BD, l’humour est un genre mineur, souvent dénigré. J’estime pour ma part qu’il n’y a pas plus difficile comme exercice que d’essayer de traiter une histoire en une seule page en essayant de fait rire. Le Joe Bar team n’est pas une promenade de santé je vous le garanti, parlez-en à Bar 2 et Stéphane, ils y ont consacré une bonne partie de leur vie et y ont laissé pas mal d’énergie. Pour ma part, j’ai choisi de mettre le JBT quelque temps entre parenthèse pour me consacrer à Kersten et je ne le regrette pas…
 
Comment s'est déroulé votre rencontre avec fabien Bedouel ? Qui est l'instigateur du projet ?
Nous nous sommes connus chez 12 Bis et sommes d’abord devenus pote avant d’envisager de travailler ensemble. Lorsque 12 Bis a mis la clé sous la porte, j’ai cherché un projet susceptible de nous convenir à tous les deux.


 
Comme d'autres, Himmler est un monstre; n'avez-vous pas eu peur de le rendre trop humain par sa maladie ?
Pas du tout. On a fait le même reproche au réalisateur du film « La chute » (Oliver Hirschbiegel). C’est un faux débat à mon sens. Himmler était un monstre intrinsèquement. Le fait de le montrer dans son humanité, c’est à dire parfois vulnérable, ne le rend pas plus attachant pour autant. Nous ne voulions simplement pas tomber dans une vision manichéenne de l’histoire. Je trouve qu’il est trop simpliste de décrire les nazis sous le seul prisme de la folie. A la limite, cela revient à les dédouaner de leurs actes. Ils se sont comportés de manière inhumaine, ce qui ne veut pas dire qu’ils n’étaient pas humains… hélas.


 
Les décors, autant à l'extérieur qu'en intérieur, sont très précis. Avez-vous fait des repérages ? Travaillez sur des photos d'époque ?
Fabien travaille beaucoup d’après documents. En l’occurrence, nous avons cherché à être le plus précis et réaliste que possible. Fort heureusement il existe, grâce à internet, beaucoup d’archives photo. En revanche, pour certains lieuw il y a peu de chose, comme par exemple pour la maison de Kersten, il a fallut extrapoler.
 
Est-il compliqué de romancer une histoire vraie ?
Je ne trouve pas. J’ai toujours fait ça finalement. Vous parliez du Joe bar team, c’est une histoire vraie romancée.


 
N'est il pas compliqué de trouver des sources sur ce sujet ?
Il existe pas mal de documentations sur le sujet. De nombreux historiens se sont penchés sur le cas de Kersten. Le seul problème c’est que la plupart des ouvrages qui lui sont consacrés sont en Anglais. Ses mémoires par exemples ne sont pas traduites…
 
Kersten est assez peu présent dans la partie 1948, est-ce un choix ou une réalité ?
Lorsqu’on ne dispose que de 46 pages pour raconter une telle histoire, on ne peut pas se permettre de « vagabonder ». C’est un parti pris… 
 
Merci à vous pour le temps que vous nous avez accordé.
Merci de m’avoir sollicité.



Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 1524

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Sang de la Vigne Tome ...
Voir la fiche produit
Pack 5 Tomes dédicacés les Mystères ...
Voir la fiche produit
Les chroniques de légion - Livre ...
Voir la fiche produit
Les mystères de la 5e République ...
Voir la fiche produit
black cat tome 11 - la promesse
Acheter sur BD Fugue
Le troisième testament - Julius - coffret tome 2 + album bonus
Acheter sur BD Fugue
Face d'ange tome 1
Acheter sur BD Fugue
île aux remords
Louis île aux remords
Retourner en haut de page