0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Angel, le sanctuaire des hérétiques

Angel, le sanctuaire des hérétiques

Acheter sur BD Fugue

Angel, le sanctuaire des hérétiques

Tome 1
 
Scénario : Christophe Bec
Dessin : Claudio Montalbano
Couleurs : Claudio Montalbano
Editions : Soleil


 

Angel Cimarron, journaliste d'investigation, débarque à Brancvastel en Transylvanie afin de terminer un livre sur des affaires de corruption. Il va rapidement se retrouver propulsé au cœur d'une enquête mystérieuse. Un périple qui le conduira sur les traces de l'énigmatique Téodor Nica, dont les origines remontent au XIIIe siècle. Christophe Bec, avec ce premier tome à l'ambiance sombre parfaitement restituée par les dessins de Claudio Montalbano, et la mise en couleur de Facio, réussit une belle entrée en matière.
 

 

Angel Cimarron débarque à l'auberge du vieux pont tenu par Raluca Popescu. Il est venu à Brancvastel sur les recommandations de son ami, l'inspecteur Lupu, afin de terminer son livre sur des affaires de corruption dans le calme et la tranquillité.
Cependant, il va vite s'apercevoir que depuis quelque temps la ville est en proie à des phénomènes étranges. Un rapace apparut depuis peu survole le bourg et terrorise la population, des poules qui disparaissent, un chat cloué à la porte d'un magasin et plus troublant encore, la fontaine bénitier refluant du sang. Il décide alors de mener l'enquête.
Dans ce premier opus, le scénariste Christophe Bec et le dessinateur Claudio Montalbano parviennent à installer, dés les premières planches, une atmosphère pesante et sombre. Au cœur des Carpates, ils nous servent un thriller historique captivant et inquiétant. Bec a su prendre son temps pour installer l'histoire (c'est même parfois un peu lent.) qui prend sa source aux temps de l'inquisition. Un récit aux accents fantastiques, mais qui se focalise sur l'enquête et les liens qui unissent les différents protagonistes. Cette petite bourgade et ses habitants dissimulent bien des secrets que notre enquêteur aura du mal à démêler tant les pistes sont brouillées.
C'est donc dans une ambiance opaque qu'il avancera à tâtons.

Les choix graphiques de Claudio Montalbano viennent renforcer les sentiments de noirceur et d'inquiétude qui émanent du récit.
Les dessins et les choix de plans sont judicieux et la colorisation est sombre mais lisible.
Pour conclure, ce premier tome d'une trilogie est une bonne mise en bouche. Espérons que toutes les questions soulevées ici trouveront réponses par la suite.






 

 

 


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4091

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le château des Carpathes
Voir la fiche produit
Les Indes noires
Voir la fiche produit
tessa agent intergalactique tome 7 page ...
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
Amazones century tome 1 - terre de ruines
Acheter sur BD Fugue
foot 2 rue tome 12
Acheter sur BD Fugue
midnight wolf tome 1
Acheter sur BD Fugue
Super Voisins Tome 1: Résidence Apocalyptique
gioux Mazel
Retourner en haut de page