0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Arthur Cravan

Arthur Cravan

Arthur Cravan
 
Scénario, dessin et couleurs : Jack Manini
Editions : Grand Angle
  
La carrière d’Arthur Cravan est à l’image de l’homme : brutale ! Le poète boxeur a fait scandale au début du siècle avec ses critiques artistiques plus que virulentes. Mais l’homme a également passé sa vie à fuir la guerre jusqu’à en perdre la vie.
A travers cet album, Jack Manini réhabilite le poète boxeur dans le cœur des lecteurs.
 

En 1910, alors que le soleil montre ses premiers rayons, Fabian Lloyd va se coucher, après une soirée parmi les artistes de Montmartre. Fauché comme les blés, il trouve refuge dans le lit d'une prostituée qui appelle son maq pour déloger le dandy. Jeté dans le caniveau, vêtu d'un simple drap, il retrouve son frère qui l'emmène chez le peintre Kees Van Dangen. Il y fait la connaissance de Renée Bouchet et en tombe éperdument amoureux. Poète et boxeur, à moins que ce ne soit l'inverse, il décide de lancer une revue littéraire Maintenant dont il sera tous les auteurs à la fois. Sur la route qui l'amène à Paris afin de présenter Renée à sa mère, il décide de prendre un pseudonyme : désormais, il se nommera Arthur Cravan. Avec un bagou et un culot extraordinaire, il fait le tour des académiciens afin d’obtenir leur soutien. Dans sa revue, il livre des poèmes mais fait surtout scandale grâce à ses critiques artistiques brutales. Malheureusement, lorsque la guerre éclate, Arthur Cravan est mobilisable. Accompagné d'autres artistes, le couple fuit en Espagne. Malheureusement, l'épidémie guerrière s’étend et Cravan doit de nouveau fuir. Cette fois, ce sera l'Amérique et tout et à reconstruire pour le poète boxeur mais après tout n'est-il pas le petit-fils du chancelier de la reine d'Angleterre, le neveu d'Oscar Wilde et tant d’autres choses…

 

Il a fallu 2 ans à Jack Manini pour réaliser les 200 pages de cet album. Même s'il n'est pas adepte des biopic, la photo d'Arthur Cravan assis sur un fauteuil avec son air coquin, son chapeau colossal et son manteau à poils longs avait fortement titillé l'esprit fertile du dessinateur français. Il aurait fallu beaucoup de temps et de recherches afin de collecter toutes les informations sur le poète boxeur. Ce fut un sacré challenge pour Manini car il a dû filtrer le bon grain de l'ivraie tant le poète brutal a multiplié les fausses vérités et les vrais mensonges. Pour Jack Manini, nul besoin de remonter à l'enfance de Cravan, même si elle a droit à une un petit flash-back. Pour le reste, la vie de Fabian Lloyd a été divisée en quatre grandes parties. De Paris à Mexico, les péripéties, combats et joutes verbales ne manquent pas et cela se ressent dans le scénario. C’est rythmé et le lecteur ne voit pas le temps passer à la lecture. Il est à noter que de nombreux artistes du début du siècle sont cités. Si Marcel Duchamp, et sa Fontaine, est probablement le plus connu, un petit tableau biographique vient clore l'album et éclairer le lecteur. Côté dessin, Jack Manini livre un album au style réaliste, au très vif et aux couleurs très « début du siècle ». Mais ce qui marque surtout, ce sont les sublimes pages qui annoncent les différentes parties.

C'est bien simple, Jack Manini fait revivre le colossal poète avec autant de brio que ce dernier imaginait sa propre vie. Un vrai grand album !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3627

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

LA PARTIE DE BOULES dédicace couleur
Voir la fiche produit
LE CIGALON dédicace couleur
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Necromancy tome 2
Acheter sur BD Fugue
Necromancy tome 1
Acheter sur BD Fugue
estelle tome 3 - les rendez-vous de l'exposition
Acheter sur BD Fugue
gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page