0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Tocqueville Vers un nouveau monde

Tocqueville Vers un nouveau monde

Acheter sur BD Fugue
Scénario, dessin et couleur : Kévin Bazot
Édition : Casterman

 
En 1831, le jeune Alexis de Tocqueville part étudier la démocratie américaine. A la fin de son séjour, il entreprend une excursion dans le grand ouest sauvage. Mais la réalité est bien loin de l’image qu’il s’en faisait !
Un road-movie intelligemment construit sur les travers de la société occidentale, au XIXe siècle comme aujourd’hui.
 
Été 1831, Gustave de Beaumont et Alexis de Tocqueville courent dans les rues new-yorkaises afin de ne pas rater la diligence. Leur objectif : le grand Ouest. Ils partent à la découverte du nouveau monde et de ses habitants. Ils traversent des vallées et des fleuves portant encore le nom de tribus indiennes. Mais partout la même déception les prend. Partout la hutte sauvage a fait place à la maison de l’homme civilisé. Pour parvenir à leurs fins, les deux aventuriers s’enfoncent toujours plus à l’intérieur du continent, toujours sur les traces des Iroquois. Arrivés à Buffalo, ils rencontrent leurs premiers indiens. Et le choc est terrible ! Oubliés les fiers et sauvages iroquois, ils découvrent des hordes de clochards en haillons qui passent leurs journées à se saouler de mauvais alcools. Refusant de croire à cette réalité, les deux amis décident de poursuivre leur périple toujours plus à l’ouest, jusqu’à Saginaw, le village le plus à l’ouest de la civilisation.
 
Alexis de Tovqueville est l’un des pères de la sociologie moderne. Il est connu pour ses analyses de la Révolution Français et des systèmes politiques européens. Âgé de 25 ans, il part aux États Unis, accompagné de son ami Gustave de Beaumont. Il tirera de cette expérience son ouvrage le plus connu : De la démocratie en Amérique. C’est à la fin de ce séjour qu’ils partent à la recherche des Iroquois. C’est cet épisode qu’il raconte dans 15 jours dans le désert, et que Kévin Bazot a choisi d’adapter. Soyons franc, adapter Tocqueville est une gageure mais Bazot s’en sort plutôt bien. Le scénario reprend le texte initial tout en le modernisant. Il intègre une touche de réflexion, voire de critique de notre civilisation occidentale qui se pense supérieure et qui s’impose à tout et à tous.
Non content d’assurer le scénario, Kévin Bazot est également brillant coté dessin. Il s’agit en effet de son premier album et quel album ! Le trait démontre déjà une belle maturité. Les personnages sont extrêmement charismatiques et les paysages… (comment dire ?) sont à couper le souffle. Comme Tocqueville, on serait presque à regretter qu’ils soient pollués par les Hommes, tant ils sont majestueux.
 
Une histoire dense, des personnages puissants, des paysages sublimes, donc ! Cet album est excellent ! Retenez également le nom de Kevin Bazot, car nul doute que vous en entendrez parler dans les prochaines années.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3328

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
Le Vieux Docteur A T Still ...
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T02
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Space boulettes - édition deluxe
Acheter sur BD Fugue
Les scorpions du désert tome 5 (édition couleur 2014)
Acheter sur BD Fugue
Canardo tome 19 - le voyage des cendres
Acheter sur BD Fugue
ortiz
BLary ortiz
Retourner en haut de page