0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article ATOM AGENCY

ATOM AGENCY

Acheter sur BD Fugue
ATOM AGENCY
T01 - Les bijoux de la Begum

Scénario : Yann
Dessin  : Olivier Schwartz
Couleurs : Hubert
Editions : Dupuis


Ce n’est pas facile pour Atom de devenir détective privé lorsque l’on a un père commissaire au 36 quai des orfèvres. L’affaire du vol de bijoux de la Bégum est une opportunité pour sortir de l’ombre en résolvant cette dernière. Un récit conté par le duo Yann-Schwartz qui rivalise d’ingéniosité pour nous faire voyager dans cette ambiance bédéphile d’antan.


 

 
Dans les années 50 sur la côte d’azur, le richissime Aga Khan et son épouse la Bégum se préparent à prendre la route pour l’aéroport. Mais au détour d’un virage, un groupe de malfrats leur barrent le chemin et les braquent pour leur voler un sac contenant leurs bijoux. Ce fait divers arrive rapidement aux oreilles d’Atom qui vient de se lancer dans une carrière de détective privé. Atom n’est pas un inconnu dans le milieu, il est le fils du célèbre commissaire Vercorian qui exerce au 36. N’ayant pas sa notoriété, Atom doit être malin pour obtenir les premiers indices auprès de ses « tontons », collègues de son père. Mais Atom est ambitieux et va monter sa petite équipe avec Mireille dite Mimi et Jojo la toupie un ancien catcheur qui a ses ouvertures dans le milieu. Direction la côte d’azur pour ces parisiens qui n’ont que pour objectif de retrouver les bijoux de la Bégum.
 

 Cette histoire repose sur un fait divers bien connu qui s’est déroulé le 3 Août 1949. L’homme le plus riche de l’époque Aga Khan va être victime d’un braquage organisé par Paul Leca dit Paulo, célèbre truand de l’époque. Résultat de cette attaque, le vol d’un sac de bijoux de 220 Millions de Francs (un record pour l’époque). La petite histoire raconte que les braqueurs se seraient trompés de cible à l’époque et qu’ils envisageaient de mettre en place le kidnapping de Rita Hayworth, compagne du prince Ali Khan. Comprenant leur erreur, ils auraient volé les bijoux pour ne pas partir bredouilles. La Bégum (plus connue sous le nom de Om Habibeh, ancienne miss France 1930), choquée par ce braquage, aurait crié naturellement « Ciel mes bijoux », ce qui inspirera bien plus tard un célèbre auteur de BD pour les bijoux de la Castafiore.
 

 C’est cette ambiance et cette époque qu’ont choisi les auteurs Yann (scénariste incontournable qui a notamment signé dernièrement Sauvage, Dent d’ours, Thorgal) et Olivier Schwartz (auteur de l’indispensable épisode de Spirou et Fantasio : le groom vert-de-gris) pour nous faire voyager dans le temps. Yann va truffer son histoire d’argot, d’anecdotes et de personnages atypiques des années 40 sans compter sur ce brin d’humour omniprésent. Un régal pour les amateurs du genre.
Il va en profiter également et discrètement pour évoquer le peuple arménien, sa culture et l’importance de la famille dans cette communauté.
 

L’association avec Schwartz fonctionne une fois de plus. Il aurait été difficile d’en douter avec les succès de Spirou et Fantasio. On est d’ailleurs un peu dans le même style mais avec des formes un peu plus caricaturales, beaucoup de dynamisme.
 
L’histoire en elle-même n’est pas révolutionnaire mais cela fait du bien de se plonger dans ce type d’aventure qui sent bon la BD d’antan.
 
 
 
 


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3622

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

tigresse blanche tome 3 - l'art du cinquième bonheur
Acheter sur BD Fugue
marsupilami tome 4 - le pollen du monte urticando
Acheter sur BD Fugue
les innommables tome 3 - le crâne du père zé
Acheter sur BD Fugue
gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page