0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article BOUTS D FICELLES

BOUTS D FICELLES

BOUT D'FICELLES


Scénario : OLIVIER PONT
Dessins : OLIVIER PONT
Couleurs : LAURENCE CROIX


 
Bout d’ficelle, un ouvrage qui démontre que n’importe qui peut vivre une soirée peu banale à partir du moment où un grain de sable vient enrailler la machine. Un ouvrage audacieux réalisé par Olivier Pont que nous vous conseillons pour bien démarrer la rentrée. Une très belle réussite.
 

Dans le métro, c’est l’ambiance habituelle, les gens sont tristes, aucun sourire sur les visages, les regards tirés vers le bas. Même si Thibault sort du lot avec son survêtement rouge et son embonpoint, il n’a qu’une seule envie, celle de rentrer chez lui et de se reposer.
 

Mais il suffit parfois d’un tout petit grain de sable pour venir perturber une vie bien rangée, comme par exemple le joli sourire lancé par cette belle blonde au moment où elle sort de la rame. Thibault décide de la suivre mais, dans sa précipitation, il se télescope avec une autre jeune fille un brin surexcitée. Thibault, en bon samaritain qui n’a finalement pas le choix, l’aide à ramasser ses affaires composées d’énormes sacs de litières entre autres pour les transporter dans un appartement où réside une personne âgée. Alors que Thibault tape la causette avec cette dernière autour de ses trois petits chats, la jeune fille (Judith de son prénom) descend en bas de l’immeuble pour régler ses comptes avec son petit ami. Impuissant derrière sa fenêtre, Thibault se rend compte que finalement Judith décide de partir en scooter avec lui. De retour auprès de la personne âgée, il constate qu’elle vient de rendre l’âme. Thibault appelle la police et à son arrivée, il va bien avoir du mal à justifier sa présence dans l’appartement et ce cadavre au milieu du salon. La soirée s’annonce longue et pleine d’imprévus. Thibault n’est pas prêt de se reposer.
 

Après une belle introduction dans les couloirs du métro plus vrai que nature où il ne manque que le son de la fermeture des portes et l’odeur, le lecteur va suivre Thibault dans cette soirée très mouvementée. L’expression dit que l’on aurait mieux fait de rester couché. Or Thibault n’aura même pas le temps d’y songer car le récit proposé par d’Olivier Pont (auteur notamment du titre Où le regard ne porte pas) va faire basculer son personnage dans une soirée de folie où il va enchaîner les rencontres les plus improbables, les quiproquos, les courses poursuites. Cela donne un récit drôle, dynamique, fluide, tout à fait crédible et très digeste. Une sorte de Rodéo en plein cœur de la ville pour ce jeune homme qui pourrait très bien être vous.
 

La construction de cette histoire est assez surréaliste car les scènes, et surtout les points de détail présents dans le dessin et dans le récit, laissent supposer que l’auteur a passé de nombreuses heures à peaufiner son scénario, son story-board. Or il n’en est rien et la grosse claque est d’apprendre après lecture qu’Olivier Pont est parti en totale improvisation, laissant son personnage avancer au rythme d’une célèbre comptine. C’est remarquable et le seul conseil à donner : lisez Bout d’ficelle.
Pour le dessin, c’est un grand plaisir de revoir le travail d’Olivier Pont et son trait expressif qui permet de s’attacher rapidement aux personnages.
Un ouvrage audacieux que nous vous conseillons pour bien démarrer la rentrée. Une très belle réussite.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

gipsy - intégrale tome 2 - tome 4 à tome 6
Acheter sur BD Fugue
Sylvain et sylvette tome 41 - la machine infernale
Acheter sur BD Fugue
celle que... tome 3 - je suis
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page