0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Le gouffre de Padirac"

Chronique "Le gouffre de Padirac"

Acheter sur BD Fugue
Après une planche en guise de résumé du premier tome, on plonge directement en 1939; 4 mois avant la déclaration de guerre. Nous sommes à la veille de l'inauguration du nouveau Padirac et son président se remémore tout le travail effectué depuis sa découverte par Edouard-Alfred Martel.


Martel souhaite faire partager sa découverte et ouvrir le gouffre aux visiteurs. Il trouve un financier, par hasard, en la personne de Georges Beamish. La première inauguration a lieu en 1899, sans Beamish mort durant les travaux mais en présence de ses fils. Nous découvrons l'engouement du public pour le monde souterrain lors de l'exposition universelle de Paris 1900. Martel souhaite surfer sur cette passion pour améliorer la visite de son gouffre: électrification sur le modèle du Métropolitain, publicités dessinées par un grand affichiste et même des rêves de visites dans des machines volantes.


Au lendemain de 1918, William Beamish, le fils de Georges, prend les rênes de la société du puits de Padirac. Pour relancer les visites, il souhaite installer un ascenseur! En parallèle, il engage des spéléologues pour poursuivre l'exploration du gouffre. Malheureusement la guerre éclate et même si "le gouffre est le seul phare du tourisme en Quercy", on ne peut que s'interroger sur son avenir.
 
La maison Glénat, en partenariat avec des villes et autres collectivités territoriales, a décidé de mettre en avant des monuments de notre passé, à travers des histoires plus ou moins romancées. Après les mémoires d'Édouard-Alfred Martel dans le premier tome, on découvre ici les différentes étapes de l'aménagement du plus célèbre trou de France: le gouffre de Padirac.

La narration reprend donc le système présent dans le tome précédent: afin d'éviter l'ennui d'une exposition chronologique, Laurent Bidot distille parfaitement flash-back, ellipses et références aux événements historiques. Néanmoins le passage des souvenirs de Martel à ceux de Beamish est un peu maladroit quoique compréhensible.

Le dessin semi-réaliste de Lucien Rollin se prête toujours aussi bien à ce genre de récit. Les personnages sont entiers et les décors tant urbains que ruraux sont splendides. On peut cependant regretter la rareté des plans présentant l'intérieur du gouffre même si ces paysages souterrains sont magnifiques.
Il ne reste plus qu'à attendre le dénouement et la présentation du Padirac contemporain.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3843

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Crayonné Balle Tragique P2
Voir la fiche produit
dragon ball Z - cycle 5 tome 3
Acheter sur BD Fugue
claymore - pack tome 1 + tome 2 - 2 manga pour ...
Acheter sur BD Fugue
hotep tome 2 - la gloire d'alexandre
Acheter sur BD Fugue
Germano
GREY Germano
Retourner en haut de page