0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Confessions d'un enragé

Confessions d'un enragé

Scénario  et dessins : Nicolas Otero
Edition : Glénat

Le jeune Liam est attaqué par un chat enragé. Bien que guérit, il présente de nombreux symptômes de la maladie. Violence, addiction… Il faut dire que l’esprit du félin hante le jeune garçon. Après une lutte acharnée, l’un des deux devra quitter le corps de Liam.
Un roman graphique particulièrement réussit signe Nicolas Otero.
 
Rabat, Maroc, été 1979 ; Liam a 4 ans. Sa famille est ce qu’on appelle des expat. Le père travaille dans une banque française tandis que la mère œuvre à l’usine de liège. La petite famille mène une vie paisible dans la médina de la capitale marocaine, rythmée par les jeux et les repas concoctés par les « tatas ». Une vie agréable donc, jusqu’au jour où…

Au fond du jardin, sous un arbre, Liam entend un drôle de miaulement. Il s’approche et découvre un petit chat. Confiant, il veut le caresser. C’est alors que le félin lui saute au visage, le blessant assez gravement. Débute alors pour l’enfant une longue épreuve hospitalière. Le chat était enragé ! Et si le traitement, rapidement administré, est efficace, il est long et douloureux. Si physiquement, Liam semble guérit, il a perdu une grande partie de son enfance. Obligé de rejoindre la France pour poursuivre son traitement, Liam multiplie les cauchemars. Toutes les nuits, le matou vient le hanter ! Jusqu’au jour où l’enfant, prenant son courage à deux mains, le suit dans les méandres de son esprit. Le félin lui propose alors un marché : comme tout chat, il a 7 vies. A 7 reprises, il se manifestera. A 7 reprises, il combattra l’enfant. S’il gagne, il prendra possession du corps de l’enfant Si Liam l’emporte, il conservera son corps et récupérera son esprit.

Commence alors une longue lutte entre les deux sur fond de mal être enfantin puis adolescent. Une longue descente aux enfers…
 
La rage ! Bien qu’éradiquée en France, la simple évocation de cette maladie fait toujours froid dans le dos. Surtout lorsqu’elle frappe un enfant. C’est ce sujet, au combien difficile, que Nicolas Otero a décidé de traiter.
Une fois n’est pas coutume, commençons par le dessin. On est assez loin du style d’AmiriKKKa ! Si le trait est toujours aussi précis, il est joliment rehaussé par une mise en couleur directe. Le réalisme n’a d’égal que la violence décrite. C’est tout à la fois beau et particulièrement troublant ; captivant et déstabilisant. En effet, il est difficile de lâcher ce récit initiatique à la fois psychologique et fantastique.
Cette descente aux enfers est rythmée parles interventions d’un neurologue. Si son vocabulaire scientifique est déroutant, on comprend vite que ses interventions sont destinées à semer le doute dans l’esprit du lecteur : Liam est il enragé ou simplement psychotique ? Toujours est il qu’on s’attache à Liam, qu’on a mal en même temps que lui, qu’on sombre et renait avec lui.

Un superbe roman graphique sur un sujet très sombre et mené de main de maitre par un Nicolas Otero en grande forme.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3320

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Les mystères de la 5e République ...
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Déracinés Tome 1 et Tome 2 ...
Voir la fiche produit
spicy pink tome 2
Acheter sur BD Fugue
Stray dog tome 2
Acheter sur BD Fugue
raymond calbuth tome 1
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page