0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Cléopâtre La reine fatale vol 5

Cléopâtre La reine fatale vol 5

Acheter sur BD Fugue
Cléopâtre
La reine fatale - Volume 5
 
Scénario : Marie et Thierry Gloris
Dessin et couleur : Joël Mouclier
Éditions : Delcourt

 
Désormais, Cléopâtre et Marc Antoine forment un couple solide et puissant. Pour Octave, ils sont les ennemis à abattre ! Et si le point fort de Marc Antoine se révélait aussi son talon d’Achille.
Suite et fin, pour le moins dramatique, de la biographie très bien documentée consacrée à Cléopâtre.
 

Depuis l’instauration du triumvirat, la paix romaine règne sur tout l’empire. Du moins en apparence car, en coulisse, la rivalité et les rancœurs sont au centre de la relation entre Octave et Marc-Antoine. Il faut dire que ce dernier laisse son épouse légitime, la sœur d’Octave à Rome et lui préfère sa seconde épouse, Cléopâtre. Ensemble, le triumvir et la pharaon forment un couple solide et glorieux, forgé par la naissance de 3 enfants et les victoires militaires. Ensemble, ils veulent montrer au monde entier qu’ils sont puissants. Pour cela, Marc-Antoine souhaite prendre sa revanche sur les Parthes. Le couple part donc à la tête des armées vers Artaxata, la capitale de l’Arménie. Il s’agit en réalité d’une ruse pour prendre le pays et montrer qu’ils sont impitoyables envers ceux qui leur préfèrent Octave. Furieux, le fils adoptif posthume de César va chercher par tous les moyens à les abattre. Et si le point fort de Marc-Antoine, Cléopâtre, était également son talon d’Achille...
 
S'il est bien une reine qui marque l’histoire depuis bien longtemps, c’est incontestablement Cléopâtre. On ne compte plus les biopics divers et variés, réalistes ou fantasmés et sur tous les supports existants. Dans cette jungle, l’œuvre de Thierry Gloris et Joël Mouclier est un peu à part : c’est indubitablement la série de bande dessinée la plus historique jamais réalisée. Pour ce cinquième et dernier volet de la biographie de la pharaonne, le duo nous plonge dans les dernières années de vie et de règne de Cléopâtre. Si nombreux sont les lecteurs qui savent qu’elle s’est suicidée (même Astérix en parla !),  peu de gens connaissent les raisons de ce geste. Mais n’allons pas trop vite ! Après l’assassinat de Jules César, Cléopâtre s’est rapprochée de Marc-Antoine. Désormais le couple est si solide et glorieux qu’il en vient à menacer César Octavien. Ce dernier ne va avoir de cesse de contrer les succès militaires de ces rivaux. En effet, Cléopâtre n'est plus réellement maîtresse de son destin. Mais l’a-t-elle été à un moment ? Elle devient une sorte de jouet entre les mains des maîtres de Rome. Pourtant ; femme, elle sait jouer de ses charmes et mais également de son intelligence pour protéger sa famille et son empire. Tout cela donne un album marqué par les oppositions. Opposition entre la sensuelle Cléopâtre et le rigide Octave. Opposition entre le glamour du couple et la rigueur romaine. Opposition entre la « décadence » orientale et l’Empire romain en devenir. Opposition enfin entre la sphère familiale et les affaires d’état. Ces mélanges sont parfaitement réussis. Pas de temps mort, pas de référence qui ne soit claire même pour le lecteur novice et une fin totalement dramatique. L’autre force de la série, c’est de donner à voir cette période le plus objectivement possible. Oh, bien sûr, on ne sait pas grand-chose sur le physique de la reine. Joël Mouclier la dessine très belle et très sensuelle, mélangeant les dires de ses contemporains et quelques stéréotypes orientaux. Ce qui n’est pas pour déplaire au lecteur ! Pour le reste, le dessinateur opte pour un style réaliste qui fait la part belle aux tourments des personnages. Les scènes de bataille et de violence sont suffisamment dynamiques pour être agréables avec un satisfait site particulier pour la bataille navale d'Actium qui montre à merveille le fracas des navires et des épées ainsi que le tempérament des uns et des autres. Notons enfin l'excellent travail de colorisation du dessinateur qui fait passer le couple de l’opulence lumineuse d’un triomphe à une plus sombre finalité.
 
Avec ce cinquième volume se clôt une magistrale biographie de Cléopâtre à la fois historiquement et visuellement la plus juste possible.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5015

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

L'homme qui aimait les plantes
Voir la fiche produit
20 ans de guerre
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
le sabre et l'épée tome 2 - au coeur des rivières et ...
Acheter sur BD Fugue
Coq de combat tome 11 - nouvelle édition
Acheter sur BD Fugue
Star Wars - Dark Times tome 6 - Une lueur d'espoir
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page