0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Elias Ferguson . Tome 1/ 1937,l'héritier

Elias Ferguson . Tome 1/ 1937,l'héritier

Acheter sur BD Fugue
Elias Ferguson
Tome 1 - 1937, l’héritier
 
 
Scénario : Simon Second
Dessin : Lender Shell
Couleurs : Albertine Ralenti
 
Elias Ferguson est un étudiant désinvolte dans l’Angleterre de la fin des années 30. Un  jour, il découvre les rêves les plus fous de son père en même temps qu'il apprend son décès. Il devient également la proie de toutes les puissances mondiales.
Cet album est le lancement d’une nouvelle série ultra prometteuse mêlant avec beaucoup de justesse récit d’initiation et science fiction : une excellente uchronie en somme !
 

Elias Ferguson est un brillant étudiant d’Oxford. Brillant mais terriblement orgueilleux et désinvolte. Il faut dire que, fils de scientifique, ses capacités sont remarquables. Mais un beau matin d’avril 1937, il est tiré de sa torpeur printanière et étudiante par une terrible nouvelle : son père est mort ! Officiellement, Walter Ferguson s’est suicidé en se jetant d’une falaise. Mais à peine rentré chez lui qu’Elias reçoit de drôles de visiteurs; des agents US du département de la guerre qui veulent évoquer un mystérieux projet de train sous-marin. Comme le jeune homme s’est toujours considéré rejeté par son père, il ignore tout de cette utopie et il congédie ses hôtes. Mais après avoir ouvert le bureau de son père, il est bien contraint de se rendre à l’évidence : l’industrie de son père a bel et bien inventé un super alliage capable de résister à de très fortes pressions. Un alliage qui attire les convoitises de nombreux pays et qui va transformer la vie d’Elias autant qu’il va la mettre en danger…
 
L’heure est au grande saga de l’été ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce Elias Ferguson est le premier épisode d’une nouvelle grande saga familiale des plus prometteuses. L’album s’ouvre sur une course poursuite aussi haletante qu’intrigante. Un homme fuit, pourchassé par trois poursuivants. Pour leur échapper, il trouve refuge sur une corniche surplombant l’océan et, malheureusement, il chute ! Le ton est donné. L’intrigue peut alors démarrer et nous faisons la rencontre du personnage éponyme : Elias Ferguson, le fils du défunt. Bien sûr, on aimerait le prendre en pitié et pourtant, ce gamin suscite des sentiments différents. Tout doucement, on finit tout de même à s’attacher à lui ainsi qu’à son nouveau mentor. Tout doucement, une myriade de types à la mines plus ou moins patibulaires vient graviter autour de l’héritier. L’intrigue prend alors une dimension fantastique en lien avec le contexte politico-historique : une uchronie en somme ! Le professeur Ferguson avait le rêve de créer un train transatlantique. Oui, oui, vous m’avez bien lu, un train sous-marin ! Pour cela, il a créé un alliage ultra-résistant capable de supporter les plus importantes pressions. Ancien combattant, il souhaitait que son invention ait une portée pacifique. Mais alors que les bruits de bottes se font toujours plus forts, c’est une pure utopie ! Si cet album d’ouverture prend son temps pour nous placer les principaux personnages et le contexte uchronique, il n’en oublie pas l’action qui prend, pour le moment du moins, essentiellement la forme de courses-poursuites et de bastons ! En lien avec le trait réaliste de Lender Shell, le scénariste Simon Second réussit aussi à faire monter la pression en laissant beaucoup de zones d’ombre, en évitant tout manichéisme et en puisant son inspiration jusque chez Jules Verne. Le dessin est bien dans l’air du temps. Réaliste, il conserve une mise en page plutôt classique. Les damiers  sont entrecoupés de grandes vignettes allant jusqu’au bord de page. Les scènes d’action profitent, elles, de plus de dynamisme avec l’ajout d’inserts assez judicieux. Quant à la colorisation, Albertine Ralenti nous immerge avec délicatesse dans l’ambiance des années 30, entre années folles et préparatifs de guerre.
 
On l’aura donc compris, ce premier opus d’Elias Ferguson est un album bien construit et hyper attachant qui séduira le plus grand nombre par ses nombreuses qualités.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5103

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Fynsterland T1
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
02 - L'or Blanc
Voir la fiche produit
06 - Le jumeau maléfique
Voir la fiche produit
holgado
pastore massaglia
Retourner en haut de page