0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Ellis Island

Ellis Island

Acheter sur BD Fugue

Ellis Island


Scénario : Philippe Charlot
Dessin : Miras
Couleurs : Miras
Éditions : Bamboo (Grand angle)



Ellis Island, portail d'un monde nouveau. Nombreux sont les immigrants à l'avoir franchi en caressant l'espoir d'un destin meilleur. Une reconstitution de l'époque très réussie. Une belle entrée en matière pour ce diptyque au scénario prenant et très détaillé. Un thriller instructif sur une période très peu décrite de l'histoire de l'Amérique. Un récit poignant au graphisme semi-réaliste et à la colorisation lumineuse.
 


Ellis Island, 7 avril 1907, alors que l'immigration vers le nouveau monde bat son plein, Tonio et Guiseppe débarquent après un long voyage en bateau. Tonio a un léger handicap physique, un pied-bot. Son voyage lui a été payé par son village, en échange, il devra renvoyer une partie de ses gains là-bas.
Mais une fois arrivé à bon port, il va vite comprendre que rien n'est gagné. Il aurait pu passer les contrôles facilement et marcher dans les rues de la terre promise, s'il n'avait pas décidé de prendre la défense de Guiseppe.
Son handicap va le rattraper et il va voir les portes de ce nouvel eldorado se refermer. Flanqué d'une lettre sur sa veste (un H pour handicapé) on l'invite lui et son nouvel ami à rejoindre la porte de sortie. Cependant, un avocat véreux l'a repéré et lui propose de menus services pour ne pas retourner en Sicile, lui permettant ainsi de rester un peu plus sur Ellis Island. Tonio n'a pas d'autres choix que d'accepter pour ne pas déshonorer ceux restés aux pays.
Après Le Train des Orphelins, Philippe Charlot repart sur une autre période de l'Histoire des USA et nous raconte le récit d'Ellis Island et de ses immigrants. Dans ce premier opus introductif, il plante le décor et nous donne à voir les conditions d’accueil des migrants de cette époque. Les plus modestes sont traités comme des chiens en attendant les évaluations du service d'immigration, seul juge capable de leur décerner le ticket d'entrée tant convoité. Pour les moins chanceux, c'est un retour à la case départ. L’ambiance est étouffante et le récit truffé de flash-back qui permettent de comprendre que Tonio est en réalité l’instrument d’une machination machiavélique. Mais dans quel but ?
Ellis Island démarre bien avec un scénario prenant et très détaillé. Les planches de Miras sont magnifiques. Son trait est limpide, propre et efficace. Avec un dessin semi-réaliste et une colorisation lumineuse donnant un caractère expressifs à ses personnages. Un premier tome passionnant montrant les conditions de vie de ces migrants et comment le rêve américain peut vite se transformer en cauchemar pour les plus démunies. Un récit instructif sur une période très peu décrite de l'histoire de l'Amérique qui laisse présager une suite riche en rebondissement.
Une belle découverte, un récit que je vous invite à découvrir sans hésiter.


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

LA PARTIE DE BOULES dédicace couleur
Voir la fiche produit
Topaze Tome 02
Voir la fiche produit
album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
karma salsa tome 1
Acheter sur BD Fugue
Le train des orphelins tome 6 - duels
Acheter sur BD Fugue
Le train des orphelins - intégrale tome 1 + tome 2
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page