0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article ESCOBAR

ESCOBAR

Acheter sur BD Fugue
ESCOBAR
Une éducation criminelle

 
Scénario : Juan Pablo Escobar & Pablo Martin Farina
Dessins et couleurs : Alberto Madrigal
Editions : Soleil
 
Juan Pablo Escobar, fils du célèbre et puissant Pablo Escobar, nous livre un docu-fiction sur sa jeunesse entouré de « nounous-malfrats » en charge de sa protection. Une œuvre originale sur cette enfance hors du commun et qui se révèle très agréable à lire.
 

Sebastiàn Marroquin, né Juan Pablo Escabor, n’a pas eu une enfance comme tout le monde, c’est le moins qu’on puisse dire ! En effet, son père, le célèbre narco-trafiquant, Pablo Escobar, brassait plus de 70 millions de dollars chaque semaine grâce au plus vaste empire de la drogue du siècle dernier.

Mais le fait d’être ce puissant baron de la drogue fait qu’il a de nombreux ennemis, la DEA américaine, les autres cartels de Colombie ou bien encore le gouvernement colombien lui-même qui n’apprécie pas sa volonté de s’investir dans la vie politique du pays. Les choses empirent après l’assassinat par ses hommes du ministre de la justice.

Pour toutes ces raisons, la jeunesse du jeune Juan Pablo est aussi luxueuse que baroque. Il a grandi dans le zoo privé de son père et possédait déjà de nombreuses motos et d’une voiture à 10 ans. Mais l’envers du décor, c’est qu’il a vécu sans enfant de son âge et entourés de tueurs à gages engagés par son père pour le protéger.
 

Partant de cette expérience, les auteurs imaginent alors une histoire autour de ce groupe hétérogène composé d’un enfant et de sept mercenaires veillant sur lui au péril de leurs vies.

Le scénario est plutôt original puisqu’il est organisé autour d’un tir touchant l’un d’entre eux et permettant au narrateur, le jeune Juan Pablo, de présenter chacun de ces bandits de façon tantôt touchante, tantôt grotesque ou parfois tout simplement violent… Entrecoupant « l’enquête », sur l’origine de ce mystérieux tir, ces portraits permettent de donner du rythme à l’histoire.
 

On découvre aussi que le jeune homme a noué avec eux des liens spéciaux bien que troublants car il n’est pas normal qu’un jeune homme de cet âge soit confronté à ce milieu… Pour la première fois, il révèle dans cette BD, avec l’aide de Pablo Martin Farina, cette relation intime et singulière qui a pu les rapprocher d’eux malgré la violence dont ils étaient capables.
 

Au dessin, Alberto Madrigal, a un dessin agréable et léger, presque cartoon parfois. Les personnages se révèlent attachant et chaque protagoniste a une identité visuelle propre vraiment caractéristique.

En plus de ce docu-fiction, on trouve, en fin d’ouvrage, un témoignage un peu plus étayé sur ce que fils de Pablo Escobar a pu ressentir durant son enfance si spéciale.

Ce récit est donc une bonne surprise car il se révèle plutôt drôle, malgré les faits graves qu’il relate, et facile à lire.


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5065

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Robur le conquérant
Voir la fiche produit
20 ans de guerre
Voir la fiche produit
Chroniques Américaines T01 et T02
Voir la fiche produit
05 - Premières Aventures
Voir la fiche produit
or et flammes
Acheter sur BD Fugue
les guerriers tome 4 - le crépuscule des hommes
Acheter sur BD Fugue
les blondes tome 19 - les blondes s'éclatent !
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
secher Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page