0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Gloria victis – T3 : Némésis

Gloria victis – T3 : Némésis

Acheter sur BD Fugue
Scénario : Juanra Fernandez.
Dessin : Mateo Guerrero.
Couleurs : Javi Montes.
Editions : Le lombard.
 


 
        On retrouve avec plaisir Aelio, le héros de la série Gloria Victis, dans ce tome 3 de la série. Après avoir perdu son père, un célèbre aurige (conducteur de char dans les jeux du cirque) dans le tome 1. Dans le tome suivant, Aelio découvre que ce talent pour la course et le dressage des chevaux est héréditaire mais que cela l’expose à certains désagréments…


        Ainsi, Aelio est agressé et laissé pour mort. Mais la chance (ou le destin ?) fait qu’il est recueillie à Narbonne par un célèbre dresseur de chevaux, Marcus Lacanio. Il va ainsi faire la connaissance d’un aurige venu d’Orient : El Ishat. Ce dernier est le favori de la course de chars qui ouvrira les jeux organisés dans les arènes d’Arles. Le vainqueur fera la fortune de l’écurie gagnante et aura la chance de courir au Colisée de Rome. Mais chaque concurrent souhaite l’emporter comme l’ambitieux Victor prêt à tous les stratagèmes pour l’emporter. Voilà peut-être le moyen pour Aelio de panser ses blessures anciennes… Après tout, les jeux d’Arles sont placés sous la protection de Némésis, déesse de la vengeance…

        Ce tome 3, très plaisant, est à mon sens presque trop court pour dérouler toute l’intrigue et tous les liens qui se créent entre les nouveaux personnages car on a vraiment envie d’en apprendre plus ! Mais c’est bien la seule critique que l’on peut trouver à cet opus.

        En effet ce « péplum » original est toujours très attrayant. Le scénario de Juanra Fernandez est toujours aussi efficace. Quelle impatience de savoir ce que vont découvrir Aelio et ses amis à Rome.


        D’ailleurs, le graphisme de Mateo Guerrero est tout simplement superbe. Son trait fin et anguleux met en scène des personnages charismatiques, dans de superbes décors antiques (d’ailleurs j’ai hâte de voir cette magnifique ville représentée sous ses traits). Les couleurs de Javi Montes, quant à elles, sont magnifiques grâce à son jeu sur les lumières et les contrastes.

        Bref, si vous n’avez pas encore découvert cette série, n’hésitez pas à franchir le Rubicon, vous ne le regretterez pas !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
Blood And Tears
Voir la fiche produit
Brezza In vino veritas
Voir la fiche produit
Gloria victis tome 1 - les fils d'Apollon
Acheter sur BD Fugue
Gloria victis tome 2 - le prix de la défaite
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
Hit the Road en Noir et Blanc giemsi
Retourner en haut de page