0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'aigle des mers Tome 2

L'aigle des mers Tome 2

L’aigle des mers
Tome 2 - Pacifique 1917
 
Scénario : Philippe Thirault
Dessin : Enéa Riboldi
Couleurs : Joëlle Comtois et Enéa Riboldi
Editions : Les Humanoïdes associés
 
Après avoir échappé à la marine britannique, le capitaine Hugo Von Kruger, toujours accompagné de la sublime mais volcanique Pénélope de Luynes, font route vers l’océan Pacifique. Si le passage du Cap Horn s’avère particulièrement dangereux, la vie dans les eaux turquoises n’est pas si idyllique qu’il n’est parait.
Suite et fin de ce biopic du dernier corsaire romancé avec brio par Philippe Thirault et mis en image magnifiquement par Enéa Riboldi.
 

Après avoir échappé une seconde fois au navire de guerre britannique Avenger, le Seeadler, et son capitaine Hugo Von Kruger font route vers le Pacifique. Il espère trouver autant de proies mais souhaite surtout plus de calme pour lui et sa bien-aimée, capturée quelques temps auparavant, la belle et volcaniques Pénélope de Luynes. Malheureusement, le passage du Cap Horn s'avère plus dangereux que prévu. Aux icebergs et à la tempête vient s'ajouter un Avenger plus belliqueux et revanchard que jamais et il faut tout le talent et la fougue de Von Kruger pour qu'enfin le Seeadler navigue dans les eaux turquoises des Kiribati. Si la première prise des corsaires est bonne, un navire marchand américain, les rencontres se font rares et la faim, la maladie et le désespoir s'installent peu à peu obligeant le capitaine à faire escale à sur l'atoll de Mopelia. C'est alors que survient un tsunami...

L'an dernier, les Humanoïdes Associés sortaient un peu de leur registre en publiant l'histoire du dernier corsaire : un pirate allemand en pleine Première Guerre mondiale qui avait toutes les qualités, et les défauts, relatifs à la fonction. En ce début d'année, paraît le deuxième tome de ce diptyque. Passé l'effet de surprise et la rencontre avec les personnages, on plonge ici au cœur de la relation entre le capitaine Hugo Von Kruger et la belle Pénélope de Luynes. Et l'album débute sur les chapeaux de roue puisque l'équipage est aux prises avec une tempête en plein passage du Cap Horn. Pour ne rien arranger, les marins britanniques revanchards de l’Avenger reviennent du Diable Vauvert. Et ce n'est qu'un début! En effet, ce rythme tambour battant est présent dans tout l'album,  à tel point qu'on a parfois de la peine à reprendre son souffle. Il faut dire que les rebondissements signés Enéa Riboldi et Philippe Thirault  sont aussi denses qu'intenses. Bon ok, il y en a peut-être quelques-uns qui semblent téléphonés et d'autres qui passent un peu pour improbables mais, dans l'ensemble, tout fonctionne à la perfection. D'autant que le dépaysement est absolu grâce au style très réaliste de la même Enéa Riboldi. Les décors extérieurs sont donc sublimes qu'ils soient exotiques ou frigorifiques. L'autre atout du dessin tient à l'expressivité des personnages. En ce sens, ils ont tous gagné en maturité et, pour une fois, je déplorerais presque tant le graphisme de l’ouverture était à couper le souffle.

Bon arrêtons de chercher la petite bête là où elle n'est pas et ne boudons pas notre plaisir d'avoir lu ce superbe diptyque. Et comment finir cette chronique sans évoquer le double rebondissement à la fois prévisible et époustouflant ainsi que la mise en perspective avec la guerre à venir. Non il n'y a pas à dire, cet Aigle des mers est une grande, une très grande bande dessinée.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de guida44
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2596

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
mille visages tome 2 - celui qui n'est pas
Acheter sur BD Fugue
les enfants sauvés ; huit histoires de survie
Acheter sur BD Fugue
la meute de l'enfer tome 1 - les compagnons de l'aigle
Acheter sur BD Fugue
NEO-ATOMICUS
HOT SPACE NEO-ATOMICUS
Retourner en haut de page