0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'ECOLE BUISSONNIERE

L'ECOLE BUISSONNIERE

Acheter sur BD Fugue
L'ECOLE BUISSONNIERE


Scénario : Patrice ORDAS
Dessin : Alain MOUNIER
Couleurs : Alain MOUNIER
Editions : GRAND ANGLE


 
En 1943, les jeunes doivent choisir entre passer le bac ou fuir dans le maquis pour défendre sa liberté.  Jean et ses amis vont faire un choix de circonstance qui va les faire rapidement grandir et les propulser dans un monde d’adultes auquel ils n’étaient pas préparés. L’école buissonnière est l’un des derniers ouvrages de Patrice Ordas qui va cruellement manquer au milieu de la Bande Dessinée.
 

 
 
Paris, décembre 1943. La capitale est alors occupée par les Allemands. A la sortie d’un lycée, un groupe de jeunes gens doit répondre à un contrôle de la police française qui en cette période abuse de la situation. Le jeune Jacques est pris à partie par cette police à la solde de l’Allemagne, pour avoir entre les mains un livre d’anglais. Son nom est maintenant répertorié sur les registres. Ses camarades Jean, Colette et François se sentent pris de panique et commencent à échafauder un plan pour quitter Paris et rejoindre la Corrèze où François a de la famille. Mais la famille de Jean n’est pas prête à laisser partir le jeune homme en cette période trouble et si près des fêtes de fin d’année. Pourtant, un évènement va venir accélérer les choses après cette altercation avec ce soldat allemand au parc. Pour le groupe de jeunes gens, il va falloir choisir entre passer le bac ou rejoindre le maquis.
 
Résultat de recherche d'images pour
 
C’est dans un contexte Historique avec un grand H que Patrice Ordas aimait faire évoluer ses personnages. Après le succès d’ambulance 13, Patrice Ordas nous embarque pour un dernier voyage avec son ami Alain Mounier dans les rues de Paris en 1943 alors sous l’occupation allemande. A l’âge de 18-20 ans, on pense surtout à passer son bac. Mais en cette période et sous la pression allemande où l’on risque de se faire arrêter à tout moment, un groupe de jeunes gens préfère fuir Paris et rejoindre le maquis comme 100 000 de leurs compatriotes. Vivre sous la psychose, se sentir utile, lutter pour sa liberté, grandir et être jeune sous l’occupation, autant de thématiques abordées dans cette école buissonnière où tout le monde n’est pas sûr d’en sortir vivant pour passer le bac après la libération. Graphiquement,  le dessin d’Alain Mounier et surtout sa mise en couleur directe font ressortir toute l’empathie que l’on peut avoir pour les personnages, le courage de la jeunesse. Merci Monsieur Ordas pour cette dernière belle histoire et toutes celles que vous avez apportées au monde de la BD.
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5065

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

la rafale tome 1 - les rails rouges + ex-libris offert !
Acheter sur BD Fugue
Nous, Anastasia R tome 1 - Villa Ipatiev
Acheter sur BD Fugue
le fils de l'officier tome 1 - la tête abîmée
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
secher Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page