0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'OEIL DU STO

L'OEIL DU STO

Acheter sur BD Fugue
L’ŒIL DU STO
 
Scénario : Julien Frey
Dessin : Nadar
Editions : Futuropolis.

 
Paris, 1943. Le pays est occupé par l’Allemagne nazie et la vie est difficile pour les français. Pourtant, Justin tombe amoureux de Renée durant cette période trouble… Alors que cette idylle naissante le rend heureux, il va être obligé de tout abandonner pour partir en Allemagne… Une très belle BD parlant pour la première fois d’un épisode historique parfois occulté : le STO.
 

Dès le début de la seconde guerre mondiale, les choses sont bien mal parties pour Justin et sa famille : obligés de partir dans le Sud pour échapper aux allemands, ils ont la mauvaise surprise de retrouver la brasserie familiale pillée. Malgré les efforts pour la relancer, ils doivent abandonner au bout de quelques mois et décident de la revendre.

Malgré tout, Justin, avec toute l’insouciance de sa jeunesse, passe rapidement à autre chose. Il trouve facilement un nouveau travail de garçon de café mais surtout il trouve l’amour. Rapidement, il décide d’épouser Renée qui accepte de le faire une fois qu’elle sera… divorcée ! Malgré les réticences de sa famille, Julien tient bon, ça sera Renée et rien d’autre, n’en déplaise à sa sœur et à sa mère !
 

Malheureusement, son bonheur ne va pas durer, entre les embrouilles dues à des tentatives d’améliorer son quotidien de façon illégale, et la création du Service Obligatoire de Travail (SOT), il a des soucis à se faire ! Cependant il conserve son flegme et pense que cela réservé aux volontaires… Grave erreur car finalement le Service de Travail Obligatoire (STO, le premier acronyme étant trop risible) va le rattraper et comme des centaines de milliers de jeunes français, il est contraint de partir en Allemagne…

Pour la première il sort de France et il va devoir découvrir l’usine, les conditions de vie très spartiates et l’agressivité des militaires allemands. Il y aura aussi des moments de franche camaraderie mais toute sa vie Justin s’en voudra d’avoir obéi à Vichy… D’ailleurs il s’en rend vite compte car il va tout faire pour mettre fin à celui-ci en y risquant sa santé et même sa vie…

Après Avec Edouard Luntz, Julien Frey et Nadar nous livrent donc un superbe récit avec un thème évoqué pour la première fois en BD : le STO. En prenant le parti pris de suivre le parcours de Justin, ils permettent aux lecteurs de s’identifier et de s’attacher à ce personnage aux multiples facettes car il est à la fois sympathique, borné voire parfois énervant.

Au dessin, Nadar a fait le choix du noir et blanc et c’est une vraie réussite ! Le dessinateur espagnol parvient une nouvelle fois à nous faire rentrer dans son univers…

Une BD à découvrir !
 

François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3542

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le suaire T03 dédicace en Couleur
Voir la fiche produit
Krys Farell - Menace biologique
Voir la fiche produit
Brezza Les deux lunes de Roseloch
Voir la fiche produit
Kililana song tomes 1 et 2
Acheter sur BD Fugue
Passion vinyle
Acheter sur BD Fugue
galland
ortiz Galland
Retourner en haut de page