0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le Chant des Stryges T18

Le Chant des Stryges T18

Le Chant des Stryges T18
Mythes
 
                                            
Scénario : Eric Corbeyran
Dessin : Richard Guérineau
Couleur : Dimitri Fogolin
Editions : Delcourt
 
 
Le Chant des Stryges est une série fondamentale de la bande dessinée fantastique moderne. C’est donc avec une certaine émotion que nous lui disons adieu à travers ce dernier tome.
 

 
La destruction de la caverne des Stryges a provoqué une série de cataclysmes planétaires qui a balayé toutes traces de civilisation. Les rares survivants se disputent sauvagement les maigres ressources en nourritures qui restent, ayant perdus jusqu’à leur humanité puisqu’une mutation les a transformés en montres. Cela convient bien à certains, comme l’abominable Carson qui peut laisser libre court à ses pulsions meurtrières. Cela convient moins à d’autres, et c’est le cas de notre petit groupe de héros ayant survécu à l’effondrement de la caverne : Debrah, Nivek, Chrys et Tom, les seuls à avoir garder leur apparence humaine grâce au sérum anti-stryges. Dans ce monde post-apocalyptique ils cherchent le dernier des Stryges, le dernier espoir de sauver l’humanité.
 


Le Chant des stryges représente un monument de la bande dessinée par son ampleur et son ambition. 18 albums, étalés sur 20 ans (les héros passent des disquettes 3 pouces aux clés USB), auxquels il faut ajouter 6 autres séries étendant son univers dans le passé ou même dans le futur, soit en tout pas moins de 44 albums ! Il n’est que justice que ce soit le dernier album de la série-mère qui viennent clôturer cette entreprise herculéenne.
 


Et il faut reconnaître au maître d’œuvre Eric Corbeyran le courage de chambouler tout ce qu’il a patiemment construit. Les destructions planétaires à la fin de l’album 17 qui avaient laissé le lecteur pantois ne sont ni une vision, ni un avertissement, mais elles sont belles et bien réelles. On a donc l’impression de se retrouver dans une toute nouvelle série même si on prend vite ses marques. On passe donc en l’espace de deux albums d’un thriller fantastique à un récit de survie post-apocalyptique. Ce nouveau statu quo aurait bien mérité un cycle complet à lui tout seul pour être bien exploité, mais cela n’aurait sans doute pas été raisonnable. C’est donc dans ce dernier album que nous assistons au sort de nos héros et à travers eux, de celui de l’humanité tout entière.
Et c’est avec un petit pincement au cœur mais aussi la satisfaction d’être arrivé au bout du chemin que l’on entend s’éteindre le Chant de Stryges.
 

Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3517

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Quatre larmes sur un voile de ...
Voir la fiche produit
Dédicace NB Malvoulant
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
Gothik Super Heroes
Voir la fiche produit
galland
ortiz Galland
Retourner en haut de page