0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le combat d'Henry Fleming

Le combat d'Henry Fleming

Acheter sur BD Fugue

Le combat d'Henry Fleming


Scénario : Steve Cuzor / Stephen Crane
Dessin : Steve Cuzor
Couleurs : Meephe Versaevel
Éditions : dupuis / aire libre

 

   Avec" le combat d'Henry Fleming", Steve Cuzor, édité chez Dupuis sous le label aire libre, nous propose une interprétation libre du roman de Stephen Crane publié en 1894 intitulé "the Red badge of courage". Un récit saisissant sur fond d'apocalypse où se mêle la poussière, le sang, la rage et la peur.


   Le jeune Henry Fleming qui a tout juste 18 ans vit seul avec sa mère dans une petite ferme reculé des États-Unis. Malgré la désapprobation de cette dernière, le jeune homme qui rêve de gloire, de conquête et d'héroïsme décide de s'enrôler dans l'armée afin de porter l'uniforme nordiste et de partir au front.
Dans le campement installé au bord de la rivière de rappahannock dans l’État de Virginie, chacun vaque à ses occupations jusqu'au moment où Jim Conklin raconte qu'il a entendu une rumeur sur le plan des généraux. En effet, d'après lui, ils devraient tous partir au front dès le lendemain. Les discussions vont bon train, certains croient en la rumeur alors que d'autres sont sceptiques et fatigué de cette attente incessante. Le jeune Henry lui écoute le débat et reste perplexe. Dans sa tête, les questions fusent : lui qui s'était enrôlé contre la volonté de sa mère, craint maintenant d'agir lâchement et de s'enfuir durant les combats. C'est donc auprès de ses compagnons d'armes qu'ils cherchent du réconfort et des réponses à ces questions. Et lorsqu'il s'engage enfin dans sa première bataille, il se rend compte de l'atrocité de cette guerre sans merci. Une bataille où il tire aveuglément dans la brume sans jamais voir son ennemi. À l'approche du prochain assaut, la peur est palpable et submerge Henry le poussant à s'enfuir. Durant sa fuite, il pense avoir fait le bon choix et estime que l'auto-préservation est naturel, allant même jusqu'à penser que ceux qui sont restés au combat étaient des imbéciles. Jusqu'à ce qu'il apprenne que son régiment contre toute attente a réussi à défendre sa position. Honteux, il se faufile dans les bois et rejoint un cortège de soldats blessés en retraite et fini par rejoindre son régiment où contre toute attente, il est presque accueilli en héros au vu de sa blessure à la tête. À aucun moment, il ne fera mention de sa fuite. Mais très vite, la bataille reprend de plus belle. Mais cette fois, le jeune homme va trouver son courage : fou de colère, ils montent à l'assaut devant le regard médusé de ses compagnons qui vantent son courage. Henry est abasourdi mais heureux, car il est parvenu à surmonter ses peurs sans même s'en rendre compte.
   Après "Cinq branches de coton noir" Steve Cuzor passionné par les États-Unis reviens en fanfare adaptant cette fois-ci l'un des romans fondateur de la littérature moderne américaine "the Red badge of courage" écrit en 1895 par Stephen Crane. Dans ce récit qui a pour décor la guerre de sécession, il tente de nous décrire la réalité et la violence des conflits.
   Il est ici surtout question du combat intérieur que vit le jeune Henry lors de sa première bataille. Car en effet , le vrai combat est ailleurs, il s'agit d'un combat contre soi-même, celui d'un homme qui s'interroge sur ses propres capacités, sa force et son courage. Dans ce récit, l'auteur pose des questions propres à chacun afin de mettre en évidence notre capacité à affronter nos peurs, nos doutes. Dans un découpage et un jeu de cadrage savamment orchestré, il nous place au plus près de ces combattants, à la manière de frères d'armes combattants épaule contre épaule afin de nous faire

ressentir les peurs que l'on peut ressentir durant un tel combat. Graphiquement, c'est de toute beauté le trait réaliste et dynamique de l'auteur fait merveille. Le découpage est fluide, et la colorisation monochromatique fait ressortir le travail d'ancrage superbement exécuté. Un récit magnifique et prenant, nous interrogeant sur le concept d'héroïsme et montrant la transformation d'Henry, un jeune homme craintif, perdu et doutant de ses capacités en un soldat courageux, confiant et astreint au devoir. L'histoire de la transformation d'un jeune homme passant de l'innocence à la maturité.
Un album magistral et saisissant ou s'exprime tout le talent de l'auteur.

 
 


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5132

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
O'boys tome 2 - deux chats gais sur un train brûlant
Acheter sur BD Fugue
O'boys tome 3 - Midnight Crossroad
Acheter sur BD Fugue
Black jack - intégrale
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page