0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le printemps de Sakura

Le printemps de Sakura

Acheter sur BD Fugue
Le printemps de Sakura
 
Scénario, dessin et couleurs : Marie Jaffredo
Éditions : Glénat
 
 
Choc civilisationnel entre une orpheline franco-japonaise et sa grand-mère qui vit de manière traditionnelle. Une rencontre qui va pourtant aider la fillette dans la voie de la résilience.
Un album absolument bouleversant !
 

Sakura est une jeune franco-japonaise qui vit seule avec son père à Tokyo depuis le décès accidentel de sa mère. Si le deuil est compliqué pour tout le monde, il l'est encore plus pour la fillette ; contrainte de vivre dans un pays qui lui est presque étranger. Alors, lorsque son père est obligé de s'absenter quelques semaines pour raison professionnelle, la jeune fille perd ses repères. Son père décide de la confier à sa grand-mère maternelle. Mais les premiers moments auprès de cette aïeule vivant dans un petit village traditionnel, au rythme de la nature, plonge l'enfant dans un désespoir encore plus grand. Mais après quelques jours, la douceur, la joie de vivre et la philosophie de Masumi vont redonner le sourire à Sakura. Mieux, elle va connaître un nouveau printemps…

Il est des chroniques qui sont impossibles à refuser. Le printemps de Sakura fait partie de celle-là et pour plusieurs raisons. La première est liée l’inclination que j'éprouve pour la culture japonaise si proche et pourtant si éloigné de la nôtre. La seconde tient dans l'affection pour le travail de Marie Jaffredo. Depuis Meurtre au Mont Saint-Michel, l'artiste d'origine normande nous régale à mélanger les genres. Et c'est indéniablement une nouvelle fois le cas ici. Dès les premières pages, on comprend qu'il va falloir préparer la boîte de mouchoirs. Avec une douceur rare, la scénariste-dessinatrice nous fait assister à un accident de la vie et on comprend qu'il va bouleverser de nombreuses personnes. Par la suite, on plonge avec Sakura dans le Japon traditionnel. Mais plutôt que de le faire à la mode manga, c'est davantage la philosophie wabi-sadi qui est au cœur de l'album. C'est comme cela que l'on va suivre la jeune fille chez sa grand-mère maternelle ; elle qui mange des raviolis en boîte, fréquente l'école française et va en vacances chez ses grands-parents lyonnais. Il va sans dire que le choc est rude ! Mais, peu à peu, enfant et aïeule vont apprendre à s'apprivoiser : pêche aux coquillages, préparation culinaire à 4 mains, rencontre avec les villageois, évocation des souvenirs et du temps qui passe avec un point d'orgue les festivités du Hanami, les cerisiers en fleurs. Cela donne un récit paisible, zen en quelque sorte mais également, et surtout, extrêmement émouvant tant il est difficile de ne pas faire le lien avec ses propres souvenirs. L'autre élément extraordinaire, c'est la représentation graphique. Marie Jaffredo conserve son trait tout en douceur et en rondeur avec une sorte de sfumato pour la couleur. C'est totalement en décalage avec ce que l'on sait, ou pense savoir, du Japon ; en tout cas avec ce que les mangas, y compris les plus consensuels, nous donnent à voir. Et cela renforce la focalisation interne à Sakura déjà un bien mise en place par la rédaction de son journal.

À tous points de vue, cet album est un véritable bijou. Incontestablement mon coup de cœur de la rentrée.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5103

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Ca c'est choron
Acheter sur BD Fugue
Segments pack des 3 tomes
Acheter sur BD Fugue
massaglia
gugliotta corbettini
Retourner en haut de page